L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé vendredi qu’elle a pu constater ces derniers jours « une augmentation des déclarations d’effets indésirables susceptibles d’être liés au médicament Mirena (un dispositif intra-utérin au lévonorgestrel) ».

Dans un point d’informations, l’Agence indique que « les effets indésirables déclarés font l’objet pour la plupart  d’une information dans la notice destinée aux patientes ». L’agence précise être « néanmoins attentive à cette augmentation des déclarations et à l’apparition de nouveaux signaux qui font actuellement l’objet d’investigations. »

Mirena est un dispositif intra-utérin (DIU) commercialisé depuis près de vingt ans. Il est indiqué pour éviter une grossesse (contraception) ou pour traiter des règles trop abondantes (ménorragies fonctionnelles).  Il est inséré dans la cavité utérine où il agit en libérant un progestatif (le lévonorgestrel) pendant une durée de 5 ans.  Un examen de contrôle doit être réalisé 4 à 6 semaines après la pose du DIU, puis tous les ans.

De nouveaux effets indésirables (anxiété, vertiges, fatigue, irritabilité, …), non mentionnés actuellement dans les documents d’information destinés aux professionnels de santé (Résumé des Caractéristiques du Produit) et aux patientes (Notice), ont été rapportés au niveau européen. Ces effets indésirables sont en cours d’évaluation par l’Agence Européenne du Médicament (EMA) et les résultats attendus à partir du mois de juin 2017.

L’ANSM mène également des investigations au niveau national sur l’ensemble des déclarations d’effets indésirables reçues en lien avec le DIU Mirena.

« A ce jour, au regard des données disponibles, l’augmentation et la nature des déclarations ne remettent pas en cause le rapport bénéfice/risque de Mirena, qui reste positif dans ses indications actuelles », indique l’ANSM. L’Agence rappelle que « les patientes doivent être informées des bénéfices et des potentiels effets indésirables de Mirena par leur médecin au moment du choix de la contraception et de la pose du DIU ».

Mirena est un médicament intra-utérin, les femmes peuvent accéder à ces informations en consultant la notice disponible dans la boîte du médicament ou la base de données publique du médicament.

Source : ANSM

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Quand parle-t-on d’effets indésirables liés aux mé... 3,6% des hospitalisations sont dues à des effets indésirables de médicaments*. Les médicaments possèdent des effets bénéfiques préventifs ou curatif...
La dompéridone responsable de 200 morts subites en...  La revue indépendante Prescrire vient de demander le retrait du marché de l’anti-nauséeux Motilium et de ses dérivés (dompéridone) autorisés en Franc...
Diane 35 suspendue à compter du 21 mai 2013 L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de suspendre l’Autorisation de mise sur le marché de Diane 35 et...
Tétrazépam : l’Ansm met en garde contre les ... Dans un point d'information publié vendredi, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en garde contre des effets indésirables cutanés...
Bisphénol A : des effets indésirables « probables ... Selon un avis publié vendredi par l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), l’exposition au Bisphénol A (BPA) est susceptible d’avoi...
L’agence des produits de santé interdit des ... L'Ansm, l'agence des produits de santé en France, vient d'ordonner l'interdiction des produits cosmétiques contenant une substance pouvant nuire à la ...
Faut-il en avoir peur des antidépresseurs ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Vitamine D : l’ANSM rappelle les règles à su... Suite aux signalements de malaise et de fausse-route chez des nourrissons lors de l'administration de deux médicaments pour traiter les carences en vi...
Nouvelle saisie de milliers de médicaments potenti... Une opération internationale, coordonnée par Interpol, vient d'aboutir à la saisie par les douanes de près de 594 000 médicaments de contrebande et de...
Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...
Produits amaigrissants : « il n’existe pas d... L'ANSM, l'agence française du médicament, vient de faire le point sur les risques liés à l'utilisation des produits de santé à des fins d'amaigrisseme...
L’agence du médicament va suspendre les vent... L’agence du médicament (ANSM) va engager une procédure de suspension de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Diane 35 et de ses génériques. L...
Vaccination : une concertation citoyenne en trois ... La ministre de la santé, Marisol Touraine, a présenté mardi 12 janvier 2016 son plan d’action afin de rénover de la politique vaccinale en France. La ...
H1N1 : comment les laboratoires s’organisent Face à la pandémie grippale, les Entreprises du Médicament (Leem) ont diffusé un certain nombre d’informations destinées au grand public. Objectif ...
Compléments alimentaires : attention aux effets in... Alors que le marché des compléments alimentaires est en expansion, son chiffre d’affaires dépassant 1,3 milliard d’euros en 2013, l'Anses appelle à la...
Patch EVRA: un risque « similaire » à celui des pi... L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en garde mercredi contre les risques accrus de thrombose veineuse chez les femmes utilisant ...