24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Semaine mondiale de l’allaitement maternel du 1er au 7 août 2016

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel se déroule chaque année du 1er au 7 août dans plus de 170 pays pour promouvoir cette pratique. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande l’allaitement au sein exclusif du nourrisson jusqu’à l’âge de 6 mois et de poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de 2 ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément qui convienne.

« L’allaitement maternel est l’un des moyens les plus efficaces de préserver la santé et d’assurer la survie de l’enfant », estime ainsi l’OMS. « Si chaque enfant était mis au sein dans l’heure qui suit la naissance, si on ne lui donnait que du lait maternel pendant les six premiers mois et si l’allaitement maternel était maintenu jusqu’à l’âge de deux ans, on sauverait près de 800 000 vies d’enfants chaque année », poursuit l’organisation.

 Semaine mondiale de l’allaitement maternel

Affiche OMS

Au niveau mondial, moins de 40% des nourrissons de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein. « Des conseils et un soutien adéquats en matière d’allaitement pour les mères et les familles sont essentiels pour mettre en place et maintenir de bonnes pratiques en matière d’allaitement maternel », souligne l’OMS.

Des bienfaits pour la santé des nourrissons
Selon l’OMS, le lait maternel est l’aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons. En effet, il apporte tous les nutriments nécessaires à leur développement et contient des anticorps qui les protègent de maladies courantes telles que la diarrhée et la pneumonie, les deux premières causes de mortalité de l’enfant dans le monde. Le lait maternel étant immédiatement disponible, les nourrissons allaités au sein reçoivent une alimentation suffisante.
L’allaitement au sein présente également des avantages pour la mère. Lorsqu’il est exclusif, il entraîne souvent un arrêt des règles, ce qui constitue une méthode naturelle, mais pas infaillible, de contrôle des naissances (98% de protection au cours des 6 mois suivant l’accouchement). L’allaitement atténue les risques de cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé, de diabète de type II et de dépression post-partum.

Les recommandations de l’OMS
L’OMS recommande l’allaitement au sein exclusif pendant les six premiers mois suivant la naissance. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par des aliments solides tels que des fruits ou des légumes en purée. En outre:

 -l’allaitement au sein doit commencer dans l’heure suivant la naissance;
– l’enfant doit être allaité «à la demande», aussi souvent qu’il le désire, nuit et jour;
– les biberons ou les tétines sont à éviter.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 août 2016