24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Semaine mondiale de l’allaitement, du 11 au 18 octobre 2015

Au niveau mondial, moins de 40% des nourrissons de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein, rappelle  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à l’ocasion de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel.

« L’allaitement maternel est le meilleur moyen d’apporter aux nouveau-nés les nutriments dont ils ont besoin. », estime l’Organisation Mondiale de la Santé. L’OMS recommande l’allaitement au sein exclusif du nourrisson jusqu’à l’âge de six mois et de poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de deux ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément qui convient.

« Si chaque enfant était mis au sein dans l’heure qui suit la naissance, si on ne lui donnait que du lait maternel pendant les six premiers mois et si l’allaitement maternel était maintenu jusqu’à l’âge de deux ans, on sauverait près de 800 000 vies d’enfants chaque année. », estime l’organisation.

Selon une étude réalisée à partir des données de l’étude Elfe (Étude longitudinale française depuis l’enfance) et publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut de veille sanitaire, montre que l’allaitement en France dure en moyenne 17 semaines. Une durée inférieure aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En France, 70% des mères ont initié ainsi un allaitement. Néanmoins, seuls 19% des enfants recevaient encore du lait maternel à 6 mois. Selon l’étude, la médiane de la durée totale d’allaitement était de 17 semaines et celle de l’allaitement prédominant était de 7 semaines.

En France, le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande l’allaitement maternel « de façon exclusive jusqu’à 6 mois, et au moins jusqu’à 4 mois pour un bénéfice santé ». Il préconise également de poursuivre l’allaitement maternel après 6 mois en accompagnement d’une alimentation diversifiée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 octobre 2015