A l’approche de la saison estivale, l’Inpes lance une nouvelle campagne de prévention sur les risques solaires. Cette année, pour aller au-delà du rappel des risques et des bons gestes, l’Inpes mise sur l’implication et la responsabilisation de chacun. La campagne explique avec l’aide d’un personnage, le « Professeur Pourquoi », les raisons d’adopter les gestes de prévention.

Certaines approximations ou contre-vérités persistent, notamment l’idée selon laquelle l’application de crème solaire permettrait de s’exposer plus longtemps. De même, les tranches horaires durant lesquelles les rayons UV sont les plus intenses (12h à 16h) sont méconnues.

De plus, un décalage important existe entre la connaissance des gestes de prévention et leur mise en pratique. Ainsi, peu de personnes appliquent l’ensemble des gestes dans toutes les situations où ils sont recommandés : seule la plage est immédiatement identifiée au détriment de la montagne ou du jardin. De même, les comportements préventifs sont adoptés de manière inégale. Les mamans notamment, les appliquent de manière systématique pour leurs jeunes enfants et beaucoup moins pour elles-mêmes ou pour leurs adolescents.
Enfin, la connaissance entourant les dangers encourus est hétérogène, le risque de cancer de la peau prenant l’ascendant sur les autres risques concernant les yeux ou le vieillissement prématuré.  Rappelons que, selon le Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC), près de 70% des mélanomes cutanés seraient dus à l’exposition solaire.

Une campagne pédagogique

Cette année, pour délivrer les principales informations de prévention des risques solaires, l’Inpes s’appuie sur le « Professeur Pourquoi », qui apporte des réponses simples et faciles à retenir. La campagne décline et explique les quatre gestes essentiels à adopter : porter chapeau, lunettes de soleil et vêtements légers couvrants, appliquer de la crème régulièrement, éviter de s’exposer entre 12h et16h, protéger davantage les enfants. Le professeur rappelle l’intérêt de chaque geste en proposant un premier niveau de réponse ludique et de bons sens. Une rubrique « le saviez-vous » détaille un second niveau de connaissance plus concret et pragmatique.

Les quatre spots radio seront diffusés cet été sur les radios classiques et d’autoroute. Les quatre annonces presse seront relayées dans la presse parentale, TV, féminine et santé.

Un important dispositif de partenariat (messages de prévention durant la météo des plages) et d’actions de proximité pour aller au devant des publics en situation d’exposition (tournée des plages, animations dans les clubs de vacances, etc.) complétera cette campagne.

Enfin, la brochure « Risques solaires, ce qu’il faut savoir pour que le soleil reste un plaisir » et l’affiche « Risques solaires, 4 gestes simples » ont été rééditées et largement diffusées, le site www.prevention-soleil.fr, actualisé.

Source : Inpes

Rendez-vous sur Hellocoton !