24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Santé : 54% des Français se déclarent préoccupés

Selon une étude Ifop/Capital Image, 54% des Français interrogés déclarent être de plus en plus préoccupés par les questions de santé. Pour s’informer, le canal privilégié reste la télévision (42%) même si 36% se rendent sur les sites Internet d’information et 20% vont sur les blogs et forums.

Selon l’étude, plus d’un Français sur deux se dit préoccupé par les questions de santé. « Ce chiffre important répond à la multiplication des messages de santé avec la diffusion d’informations à la fois de plus en plus nombreuses, diversifiées et aussi parfois anxiogènes’’ commente Damien Philippot, Directeur des Études, Département Opinion, Ifop.

‘’Les campagnes de santé publique, les informations concernant la sécurité sanitaire, l’allongement de la durée de vie et le souhait de rester en bonne santé le plus longtemps possible expliquent et justifient l’intérêt croissant des Français pour l’information concernant leur santé » ajoute Stéphanie Chevrel, Co-fondatrice et DG de l’agence Capital Image

Le canal privilégié d’informations reste la télévision

42% des personnes interrogées (contre 53% en 2003) déclarent suivre l’information santé à la télévision ; 30% (contre 36% en 2003) la suivent dans la presse écrite et 19% à la radio (contre 26% en 2003). 36% se rendent sur les sites Internet d’information alors que 20% vont sur les blogs et forums.

59% des Français vont modifier certains de leurs comportements

Après avoir entendu parler d’un sujet santé dans les médias, 82% des Français déclarent agir tandis que 18% ont le courage d’affirmer qu’ils ne vont rien faire du tout ! Plus précisément, 2/3 (66%) vont chercher à approfondir leurs connaissances et 59% vont modifier certains de leurs comportements.

Ils sont 55% à évoquer avec leur médecin les sujets abordés dans les médias lors d’une consultation déjà prévue alors que 35% iront le consulter délibérément après en avoir entendu parler dans les médias. « On peut noter que la relation plus forte des personnes les plus âgées avec leur médecin les conduit à davantage interagir avec celui-ci  » ajoute Damien Philippot.

Deux Français sur trois  jugent l’information santé floue et contradictoire

Attentifs à l’information santé, les Français se montrent cependant particulièrement critiques sur la qualité perçue de cette information : 69% déclarent qu’elle est souvent floue et contradictoire ; une minorité seulement juge qu’elle est toujours compréhensible (39%) et toujours fiable (25%). D’autre part, 44% estiment que l’information santé est trop importante et ils sont 42% à juger qu’elle est souvent inutile.

Source : étude Ifop/Capital Image –  Interviews par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 19 juillet 2013 auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 décembre 2013