24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Santé : 36% des français ont déjà reporté ou renoncé à des soins en raison de leur coût

Selon un sondage réalisé pour le CISS (Collectif Inter associatif sur la Santé) par l’institut Viavoice, 36% des Français déclarent avoir déjà été confrontés à des reports et renoncements aux soins ces dernières années (41% chez les femmes, 49% parmi les 25-34 ans, 44% des personnes en ALD et 51% des bénéficiaires de la CMU).

Ces renoncements aux soins sont déclarés par 26% des Français (38% chez les bénéficiaires de la CMU, 36% parmi les personnes dont les revenus du foyer sont inférieurs à 1.500 € nets/mois, 33% pour les personnes atteintes d’une affection longue durée, 32% chez les 25-34 ans) ;
Et les reports de soins sont déclarés par 30% des Français (42% chez les bénéficiaires de la CMU, 38% parmi les personnes dont les revenus du foyer sont inférieurs à 1 500 € nets/mois, 37% pour les personnes atteintes d’une affection longue durée, 40% dans la tranche d’âge 25-34 ans).

Une hausse des inégalités de santé pour 73% des Français
Dans un communiqué, le CISS souligne que « pour financer le remboursement de la dette sociale, le PLFSS pour 2011 choisit de taxer les complémentaires santé qui vont répercuter cette taxe sur ceux qui peuvent encore se les offrir malgré l’augmentation constante de leur prix au fil des transferts de charges de l’Assurance maladie vers les mutuelles et les assurances ». Ces transferts de charges sont ressentis par :

– 73% des Français comme un accroissement des inégalités de santé,
– 54% des Français à la première étape de la privatisation du système de santé (63% dans la tranche d’âge des 35-49 ans et 62% pour les 25-34 ans) ;

Face à l’augmentation probable des cotisations des mutuelles et des assurances, les Français qui en disposent pourraient être poussés:
 –  à la résilier pour 35% d’entre eux (48% chez les 25-34 ans, 42% parmi les personnes dont les revenus du foyer sont inférieurs à 1 500 € nets/mois) ;
– à baisser de gamme en prenant un contrat moins cher mais offrant une couverture plus limitée pour 43% d’entre eux (56% chez les 35-49 ans, 48% parmi les personnes dont les revenus du foyer sont inférieurs à 1 500 € nets/mois).

Source : CISS

Interviews effectuées du 30 septembre au 1er octobre 2010, par téléphone, auprès d’un échantillon de 1 004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 octobre 2010