24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Saisie record de faux médicaments

Interpol vient de communiquer le bilan de l’opération internationale « Pangea VIII  », visant à lutter contre la vente illicite de médicaments sur internet. Cette dernière, qui s’est déroulée du 9 au 16 juin 2015 dans 115 pays, dont la France, a abouti à l’arrestation de 156 personnes à travers le monde et la saisie de 20,7 millions de médicaments contrefaits, pour une valeur estimée à 71 millions d’euros.

« L’opération Pangea VIII  a permis la réalisation d’importantes saisies dans les grandes zones de fret grâce à des ciblages opérés par les services douaniers. Elle s’est également focalisée sur les fournisseurs d’accès à internet, les systèmes de paiement en ligne et les services de messagerie qui sont les trois principaux vecteurs utilisés par les sites web commercialisant des médicaments et dispositifs médicaux Saisie record de faux médicaments illicites et dangereux. », a indiqué l’Agence française du médicament (ANSM).

En France, la direction générale des douanes et droits indirects a saisi près de 1 070 000 comprimés et 1125 Kg de produits pharmaceutiques illicites ou contrefaits dont plus de 88 % à Roissy. La majorité des saisies était composée de médicaments sans autorisation de mise sur le marché (720 000 médicaments sans AMM) mais aussi de contrefaçons  (273 000 comprimés) et de produits dopants (50 000 doses).

Près de 77 % des produits saisis provenaient d’Asie, principalement d’Inde. Durant l’opération, près de 440 échantillons provenant de saisies douanières ont été envoyés au Service Commun des Laboratoires DGDDI-DGCCRF pour y être analysés.

Par ailleurs, Cyberdouane a identifié 81 sites illégaux de vente de faux médicaments qui feront l’objet de procédures judiciaires ou de coopération internationale afin de garantir leur fermeture. Les sites hébergés à l’étranger seront signalés aux pays dans lesquels existent des cyberunités. « Une attention particulière sera portée aux 49 sites illégaux répertoriés avec une adresse en .FR dans le but de faire annuler le droit d’utiliser ces noms de domaine. », a indiqué l’Agence Française du médicament.

En savoir plus sur l’opération PANGEA VIII

Source : ANSM / Interpol

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 juin 2015