24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

S.O.S Amitié organise la 1ère Journée Nationale de l’Écoute le 6 octobre prochain

À l’occasion de ses cinquante ans, S.O.S Amitié organise le 6 octobre 2010 au Palais du Luxembourg à Paris le premier débat grand public sur le thème de l’écoute. L’association  rappelle une réalité alarmante : Le suicide est la 1ere cause de mortalité en France chez les adultes de 35 à 55 ans et la 2e chez les jeunes de 16 à 25 ans. Et, en 2009, les 1 800 écoutants bénévoles de S.O.S Amitié ont reçu 735 000 appels de personnes en détresse contre 600.000 en 2000.

« Comme chacun sait, se sentir écouté procure un précieux soutien lorsqu’on est confronté à certaines épreuves difficiles de la vie. Mais force est de constater que, dans notre société “hyper-communicante”, l’écoute attentive, bienveillante, tolérante, rassurante est de plus en plus difficile à trouver », explique l’association. Son expérience cinquantenaire, son expertise acquise au fil des millions d’appels reçus, S.O.S Amitié a souhaité la partager avec le grand public et surtout l’enrichir par la participation de personnalités aux compétences plurielles : Médiateur de la République, philosophes, sociologues, psychiatres, psychologues, proviseurs de lycée, responsables associatifs…

 Ainsi, le colloque du 6 octobre 2010 est consacré à l’importance de l’écoute pour mieux vivre ensemble. Dans le cadre de cette thématique générale, un éclairage spécifique sera apporté sur l’écoute des adolescents aujourd’hui et sur l’écoute en milieu hospitalier.

S.O.S. Amitiés : 50 ans d’écoute
Association pionnière, historiquement créée en 1960 à Boulogne Billancourt pour la prévention du suicide, S.O.S Amitié est devenu l’acteur le plus largement impliqué dans l’écoute généraliste de la souffrance, du mal être, de la solitude, de l’exclusion. Reconnue d’utilité publique en 1967, S.O.S Amitié a acquis une expertise sans équivalent au fil des quelques 25 millions d’appels reçus depuis son origine. Ses bénévoles de l’écoute, lorsqu’ils sont confrontés au désespoir ultime d’un appelant, répondent de plus en plus souvent, ces dernières années, à une demande relevant du maintien du lien social plus que de la détresse et l’urgence. Par ailleurs, à ce jour, 50 % des appels évoquent directement une dépression ou une maladie psychique reconnue.

Une écoute 24h/24, 7j/7, 365j/an
• 25 millions d’appels reçus depuis 50 ans
• 735 000 appels par an
• 1 appel au téléphone toutes les 40 secondes
• + 25 % d’appels entre 1987 et 2010
• 52 lieux d’écoute dont 1 poste dédié à
internet (messagerie et chat) et 1 poste en langue anglaise
• 1 800 écoutants bénévoles formés
• Une reconnaissance d’utilité publique pour la prévention du suicide depuis 1967

Le  site officiel : http://www.sos-amitie.org/

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 octobre 2010