24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Robot Salsa : le nouvel aspirateur qui se passe tout seul

L’aspirateur Robot Salsa de Schaub Lorenz, c’est le nouveau robot-aspirateur qui se passe tout seul. Pas de panique : vous restez quand même maître à bord ! C’est vous qui programmez son heure de départ, sa zone de nettoyage et son temps de travail. Pendant ce temps, vous partez faire vos courses. Quand vous revenez, le tour est joué !

Comment ça marche ? 3 pistes de nettoyage sont possibles (S pour un nettoyage de 15 min ; M pour un nettoyage de 30 min et L pour un nettoyage d’1h) ainsi que deux choix de parcours (en diagonale ou en circulaire). Même si son autonomie est grande (jusqu’à 60 min), aucune raison d’avoir peur que son niveau de batterie soit trop faible pour qu’il fonctionne pendant votre absence : son émetteur infrarouge lui permet de revenir directement à sa station de charge. Une fois totalement rechargé, l’appareil repart aussitôt.
Pour ceux qui restent à la maison, la télécommande à infrarouge permet de contrôler l’appareil manuellement et en toute simplicité. Programmez votre ménage directement de votre canapé !

Où aspire-t-il ? Equipé de radars et de capteurs directionnels, l’aspirateur Salsa trouve toujours rapidement et facilement son chemin. Ainsi, votre meuble télé et votre table de chevet ne sont plus des obstacles et tous les recoins de la maison sont passés au peigne fin ! De plus, vous pouvez créer un « mur virtuel » et délimiter ainsi l’espace à aspirer. Les lofts ou grands espaces peuvent donc être subdivisés pour une plus grande précision de nettoyage. Son champ magnétique détecte également les espaces vides ; il permet donc, par exemple, d’éviter une chute dans les escaliers. Pas mal, non ?

Où acheter l’aspirateur robot Salsa de Schaub Lorenz ? Cet aspirateur est commercialisé dans les grandes enseignes de bricolage et alimentaires telles que Leroy Merlin et Leclerc. Renseignements consommateurs : 01 48 12 14 14
Prix conseillé : 149 €

Morgane Boileau – Source : Schaub Lorenz

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 février 2011