24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Rhinoplastie : 2 types de chirurgie du nez, esthétique et réparatrice

La rhinoplastie est le terme approprié lorsqu’on évoque la chirurgie du nez. Il s’agit pour la plupart du temps de chirurgie esthétique ayant pour but de remodeler le nez lorsque celui-ci est jugé trop grand, trop crochu, trop profilé… Mais il peut aussi être question de chirurgie réparatrice suite à un accident, une pathologie, ou bien lorsqu’il a déjà été opéré. Explications.

La rhinoplastie en chirurgie esthétique

En chirurgie esthétique, la rhinoplastie constitue à diminuer ou à remodeler le nez afin qu’il soit plus harmonieux avec le reste du visage. On parle souvent de chirurgie de diminution. Comme l’intervention se déroule à l’intérieur du nez, il n’y a aucune cicatrice : le chirurgien pratique de petites incisions à chaque narine qui permettront de soulever la peau.

Un nez trop imposant, ou tout simplement ressenti comme disgracieux par rapport au reste du visage, peut être très mal vécu. C’est pourquoi, depuis des décennies, stars et anonymes ont recours à la chirurgie esthétique pour modifier la forme de leur nez.

Le fait que cette opération chirurgicale soit très fréquente en France est un véritable avantage. Les chirurgiens esthétiques spécialisés en rhinoplastie sont devenus des experts en la matière. Leur expérience permet de bénéficier de conseils adaptés et avisés, en fonction de votre cas personnel, comme c’est le cas notamment avec le Dr Bannier.

La rhinoplastie en chirurgie réparatrice

En chirurgie réparatrice, la rhinoplastie intervient après un traumatisme, un accident, une pathologie, ou bien après une précédente intervention chirurgicale du nez. En règle générale, les chirurgiens font soit une augmentation, soit une rectification des contours du nez.

Lorsqu’un patient souffre de difficultés respiratoires, il peut dans certains cas lui être proposé une chirurgie réparatrice du nez. L’objectif du chirurgien est alors de redresser la cloison nasale. On parle alors d’une opération de chirurgie correctrice d’ordre ORL.

La rhinoplastie secondaire est aussi évoquée après un accident ou bien après une première chirurgie esthétique. Ce type d’intervention est bien entendu beaucoup plus lourd. Le rétablissement plus long aussi.

M.B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 mars 2015