24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Réserves de sang très fragiles: l’EFS appelle les donneurs à se mobiliser

A la suite des ponts de la Toussaint et du 11 novembre, et des intempéries dans le sud de la France, les réserves de sang traversent une période critique. En outre, à l’approche de Noël, les donneurs de sang se mobilisent moins, ce qui se traduit mécaniquement par une chute des dons de sang.

Cette fin d’année 2011 s’annonce particulièrement difficile pour l’Etablissement Français du Sang. « La situation est très tendue. Les réserves diminueront encore dans les semaines qui viennent tant la consommation en produits sanguins est soutenue », explique l’EFS.

L’EFS qui enregistrait une hausse de la consommation de +1.8% en concentrés de globules rouges en 2010, prévoit une augmentation de +3% pour cette fin d’année, soit l’équivalent d’environ 90 000 dons supplémentaires. Ce sont surtout les progrès thérapeutiques dans le traitement de certains cancers, la meilleure prise en charge de maladies chroniques nécessitant des transfusions régulières (drépanocytoses, thalassémie…) et l’accroissement de l’espérance de vie (en 2010, 38% des patients transfusés ont plus de 80 ans, contre 32% en 2005) qui expliquent la hausse de la consommation des produits sanguins labiles.

Afin de reconstituer au plus vite des réserves de sang suffisantes et d’assurer les besoins des malades, l’EFS appelle à la mobilisation de tous : toutes les personnes, âgées de 18 à 70 ans, sont invitées à donner leur sang sur le lieu de collecte le plus proche de chez elles.
Chaque jour, 10 000 dons sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. En France, seulement 4 % de la population en âge de donner son sang s’est effectivement rendu sur un lieu de collecte.

Pour connaître le lieu de collecte le plus proche de chez vous, rendez-vous sur www.dondusang.net

Source : EFS

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 novembre 2011