24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Recherche : des cellules âgées de plus de cent ans retrouvent leur jeunesse

Une équipe de chercheurs de l’université de Montpellier est parvenue à redonner leur jeunesse à des cellules âgées de plus de cent ans, en les reprogrammant au stade de cellules souches. Cette découverte pourrait permettre à terme d’effacer plus facilement les marques du vieillissement, mais aussi de réparer des organes ou des tissus chez des personnes âgées.

L’équipe du Pr Lemaitre, de l’Institut de génomique fonctionnelle, a découvert qu’il était possible de dépasser la limite de la sénescence, le point ultime du vieillissement cellulaire, caractérisé par l’arrêt de la prolifération des cellules.  Les chercheurs ont réussi à reprogrammer les cellules à l’aide d’un cocktail de six facteurs génétiques. Résultat : ces cellules ont retrouvé les caractéristiques de cellules souches dites pluripotentes, de type embryonnaire, et donc d’effacer au passage toute trace de vieillissement antérieur.

Ces cellules reprogrammées peuvent ensuite « produire des cellules fonctionnelles, de tous types avec une capacité de prolifération et une longévité accrue », explique Jean-Marc Lemaitre à Europe 1. L’expérience a été testée sur des cellules de la peau d’un donneur de 74 ans, puis reproduite sur des cellules de 92, 94, 96 et même 101 ans, avec succès.

Parmi les applications possibles, celle de la réparation des organes ou des tissus chez des personnes âgées. « On pourra dans le futur utiliser les cellules d’un patient atteint d’une pathologie du vieillissement, parfois invalidante, et pouvoir effacer ces marques du temps », a expliqué le Pr Jean-Marc Lemaitre.

Source : Le Point, Europe 1

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 novembre 2011