24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Quels sont les polluants les plus répandus dans nos maisons ?

Selon une étude menée par l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, 10% des logements seraient multi pollués. Pire : 5 à 30% des logements présentent des valeurs nettement plus élevées que les concentrations trouvées en moyenne dans un parc. Pour mieux comprendre ce phénomène, zoom sur les deux grandes familles d’altéragène : COV (composés organiques volatiles) et aldéhydes.

Que sont les COV et les ALDEYDES ?
Les COV et les ALDEYDES se concentrent dans les matériaux utilisés pour l’ameublement, la décoration, les appareils électroniques, les systèmes de chauffage, la fumée (cigarette, mais aussi encens ou bougies parfumées), les produits ménagers, etc …
– Les COV sont des molécules composés de carbone et d’hydrogène qui ont la particularité de se transformer en gaz facilement. Ils sont utilisés dans de nombreux produits courants comme le bois aggloméré, la moquette, les tissus neufs, les peintures, les solvants, les dévirés de chlore etc… C’est parce que certains d’entre eux viennent modifier la composition chimique de l’air qu’ils sont alors considérés comme polluants. Certains ont même été évalués cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction.
– Les ALDEYDES sont utilisés pour la création des matières plastiques, solvants, colorants, parfums et cosmétiques. Le composé le plus connu est le formaldéhyde. Il est présent dans de nombreux produits d’usage courant : laque, colle, vernis, résines, produits ménagers, pesticides … Il fait l’objet de toutes les attentions car il a été déclaré cancérogène (cancer nasopharynx) . C’est pourquoi on retrouve plus fréquemment les aldéhydes à l’intérieur des habitations qu’à l’extérieur.

Que faire pour améliorer l’air intérieur de votre logement ?
1-Visitez le site de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, organisme missionné par les pouvoirs publics, pour mieux connaître la pollution intérieure, ses origines et ses dangers. Vous y trouverez tous les renseignements nécessaires qui vous permettront de supprimer certains matériaux présents dans votre maison ou d’effectuer certains travaux de rénovation.
2-Si vous souhaitez connaître précisément la qualité de votre air intérieur, des sociétés spécialisées proposent un diagnostic complet de la qualité de l’air de votre intérieur.

Morgane Boileau – Source : OQAI & AtmoZen

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 janvier 2011