24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Quels examens chez le gynécologue ? spéculum, frotis…pas toujours.

La première visite chez un gynécologue se déroule en plusieurs étapes : questions, conseils, examen. Tout dépendra de votre âge, depuis quand vous avez vos règles et quel est le but de cette visite (contrôle, information, douleurs, règles irrégulières, aménorrhée –absence de règles-, contraception…).

Les questions
Votre gynécologue va vous poser des questions : depuis quand vous avez vos règles ? Sont-elles régulières, abondantes, douloureuses ? Avez-vous commencé votre vie sexuelle ? Souhaitez-vous un moyen de contraception ?….
C’est aussi le moment pour vous de lui poser toutes vos questions !

L’examen
Il n’est pas systématique lors d’une première visite. Tout dépend si vous prenez ce rendez-vous après la survenue de vos premières règles, si vous souhaitez un contraceptif, si vous vous plaigniez de douleurs intenses…

Si vous n’êtes pas prête pour pratiquer l’examen physique, n’hésitez pas à le dire à votre gynécologue. Ce dernier vous rassurera et vous fixera un prochain rendez-vous.
Concrètement, si vous décidez de pratiquer l’examen gynécologique, voici à quoi cela ressemble.
Le gynécologue va vous demander de vous déshabiller. Vous allez vous installer, couchée sur sa table d’examen (un peu comme chez le généraliste).

– Il va palper vos seins pour dépister toute éventuelle grosseur ou kyste.

– Puis, le gynécologue va vous demander de poser vos jambes dans les étriers (c’est-à-dire les jambes en position surélevées et écartées, dans l’esprit des tables d’accouchement que vous avez déjà du voir à la télévision). Le but est de ne pas vous crisper physiquement. Respirez un bon coup pour ne pas tendre vos muscles, sinon l’examen risque d’être un peu plus douloureux mais dans tous les cas supportable !

– Le gynécologue va débuter par un touché vaginal avec son doigt (revêtu d’un gant bien entendu, le médecin insère son doigt dans votre vagin). Si vous êtes trop stressée et donc avez mal, il s’arrêtera à cette étape et vous refixerez un prochain rendez-vous pour un examen plus approfondi.

– Si tout se passe bien, et que vous ne ressentez aucune douleur, il prendra ensuite un spéculum dit « spéculum de vierge ». C’est le plus petit de ses spéculums, et donc celui que vous sentirez le moins. Cela ressemble à une petite pince en fer (un peu froide) qu’il entre en position fermée à l’entrée de votre vagin, et qu’il ouvre légèrement une fois positionné : cela permet au médecin de garder en quelque sorte votre vagin entre-ouvert pendant 1 ou 2 minutes le temps de son auscultation.

– Peut-être en profitera-t-il pour passer une sorte de coton-tige sur les bords de votre vagin afin de prélever des sécrétions qu’il enverra au laboratoire d’analyses. C’est ce qu’on appelle un frotis vaginal.

Ainsi, ne vous inquiétez pas et ne redoutez pas cet examen : il se fait progressivement (si le gynécologue vous sent prête), sans grande douleur (plutôt une simple gêne) et ne dure pas très longtemps.

Quels examens chez le gynécologue ? spéculum, frotis…pas toujours. © Aimer à l'ULB – Centre de planning familial

Dans notre dossier Première visite chez le gynécologue : pas de panique ! lire aussi :

Quand fixer la première visite chez le gynécologue ?
Comment choisir son gynécologue ?
Aller seule ou accompagnée à la première visitez chez le gynécologue ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 février 2014