24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Quelques conseils pour bien entretenir sa literie

S’endormir rapidement, bien dormir, profiter d’un repos réparateur : finalement bénéficier d’un sommeil de qualité n’est pas si évident. Le processus du sommeil relève de nombreux schémas mentaux, d’interactions avec l’environnement, ou encore de caractéristiques personnelles. Pour ce qui est du “mieux dormir” en revanche, la literie prend une importance déterminante et peut, de ce fait, avoir un impact positif comme négatif sur le sommeil. C’est pourquoi aujourd’hui nous allons vous proposer quelques gestes réguliers à adopter pour entretenir et prendre soin de sa literie au quotidien.

« Adopter des gestes simples mais efficaces »

Aérer sa chambre…
Lors du réveil, après une nuit moyenne, un Homme a passé 7 heures dans sa chambre. Durant cette période relativement importante (30% d’une journée de 24h), le corps humain dégage des gaz (du CO2 par exemple lors de l’expiration), des odeurs ou encore de la chaleur. En ajoutant à cela les dégagements du chauffage, la vie nocturne de certains petits êtres vivants, et l’ensemble des autres micro-facteurs ayant un impact sur l’atmosphère de la pièce, il est nécessaire d’aérer la chambre au moins une trentaine de minutes au lever.
Aérer quotidiennement la pièce dans laquelle on dort va permettre de renouveler l’air, d’éliminer une partie des acariens et donc d’assainir l’espace.

… ainsi que son lit !
Mais il ne faut penser à aérer uniquement la chambre, car il est un endroit plus spécifique encore où l’on passe ces 7 heures de repos : le lit.
Il doit être lui aussi aéré, “ouvert” durant une vingtaine de minutes pour profiter de l’aération de la pièce.
Cela donne certes une excuse à tous les réfractaires de la mise au carré du lit dès le réveil, mais ce geste quotidien est nécessaire vis à vis des acariens notamment.
Outre cette aération régulière, il est important de rappeler qu’un matelas doit être posé sur un sommier ! Le sommier et la matelas forment un duo qui ne doit pas être séparé sous peine d’une mauvaise aération du matelas (et donc d’une détérioration de celui-ci), et d’autres problèmes davantage liés à la santé (maux de dos, etc…).

Nettoyer ses draps…
Il est conseillé de changer ses draps toutes les semaines à cause des acariens qui se développent facilement et rapidement. En alternant entre deux jeux de linges de lits différents (un en utilisation, l’autre au lavage), il sera plus aisé de s’accorder sur ce rythme hebdomadaire et de ne pas se laisser dépasser par le temps, comme c’est bien souvent le cas.

… et anticiper tout problème de propreté !
Personne n’est à l’abri de faire une tache sur son matelas. Pour éviter de le détériorer, utiliser de l’eau savonneuse est la meilleure solution car celle-ci ne l’agressera pas chimiquement. Bien entendu, pour anticiper ce genre d’accidents, il faut recouvrir le matelas d’un drap housse associé à un protège matelas (sous le drap housse) qui formera une “barrière protectrice” aux saletés, et qui sera bien plus facilement lavable (en machine) qu’un matelas.

Il est également nécessaire de passer l’aspirateur régulièrement dans sa chambre.
Aspirer le matelas ainsi que le sommier permet d’éliminer les poussières et les acariens présents. Il faut aussi penser à aspirer sous le lit, lieu de regroupement de nombreuses saletés et poussières.

Enfin, des produits d’assainissement commercialisés sont destinés à purifier l’ensemble de la chambre grâce à des huiles essentielles par exemple. Ces mêmes huiles essentielles peuvent permettre de repousser certains parasites, tout en laissant une odeur agréable.

Prêter attention à sa literie…
Comme nous l’avons abordé précédemment, c’est grâce à des petits gestes réguliers que l’on peut bien entretenir toute la literie. Bien que cela paraisse évident, faire attention à son lit est nécessaire, mais peu mis en application chaque jour.
Manger ou boire… Sauter et chahuter… S’allonger transpirants après le sport ou avec ses chaussures… toutes ces négligences vont contribuer à dégrader le lit dans son ensemble.
De même, pour un matelas réversible, il est important de penser à le retourner régulièrement afin d’éviter que les garnissages ne se tassent et ne s’usent prématurément.

… et en changer régulièrement !
Il arrive un moment où entretenir sa literie ne suffit plus. Il faut la changer !
Une literie usagée cause une multitude de problèmes, allant du mal de dos à la prolifération des acariens, en passant par le développement de mauvaises odeurs.
Il est recommandé, dans l’idéal, de changer son sommier ainsi que son matelas tous les 8 ans et de couettes et d’oreillers tous les 2 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 mars 2015