24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Prothèses PIP: l’Afssaps et la DGS remettent leur rapport au ministre de la santé

Le mercredi 1er février 2012, le directeur général de la Santé et le directeur général de l’Afssaps ont remis au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé un rapport sur les contrôles effectués par les autorités sanitaires sur la société Poly Implant Prothèse depuis sa création, ainsi que sur les mesures mises en œuvre jusqu’à ce jour.

L’analyse de ce rapport a conduit les ministres à formuler plusieurs propositions visant à l’amélioration du dispositif de surveillance et de contrôle du marché des dispositifs médicaux dans leur ensemble.

En complément, d’ici mars 2012, les ministres ont saisi l’Agence pour établir la liste des dispositifs médicaux implantables à risque et définir le programme d’inspection 2012 associé.

L’Agence doit aussi, avec la DGS, présenter des propositions de refonte du système des vigilances, permettant une déclaration simple, accessible et rapide pour une efficacité maximale.

Enfin, elle doit rédiger un état des lieux de l’utilisation des prothèses mammaires en silicone depuis leur réintroduction sur le marché français il y a 10 ans et faire le point sur leur perspective d’utilisation.

Ce rapport conforte la recommandation des ministres de proposer à toutes les femmes, à titre préventif et sans caractère d’urgence, l’explantation des prothèses PIP. « Sous la responsabilité des agences régionales de santé, une réponse adaptée en termes d’offre de soins a été mise en place », rappelle le ministère. Elle fait l’objet d’un pilotage rapproché, notamment par le biais du comité de suivi dont la prochaine réunion se tiendra le 6 février prochain.

Le numéro vert national reste actif pour répondre à toutes les questions des femmes concernées : 0800 636 636 (disponible du lundi au samedi de 9h00/19h00).

Source : Afssaps et Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 février 2012