24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Produits chimiques: les assiettes de nos enfants débordent!

L’étude dévoilée ce matin par un collectif d’associations écologistes, publiée par Le Parisien fait froid dans le dos. Générations Futures a découvert pas moins de 81 substances chimiques différentes en faisant analyser quatre repas types consommés par un enfant d’une dizaine d’années en une seule journée.

 PCB, pesticides,  dioxine, métaux lourds… «Nos analyses montrent qu’en 24 heures, un enfant est susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules soupçonnées d’être cancérigènes ou d’être des perturbateurs endocriniens», explique au quotidien François Veillerette, le porte-parole de l’association Générations futures. Des mesures, effectuées par plusieurs laboratoires spécialisés dans les analyses alimentaires, sur des aliments non bio achetés dans différents supermarchés de l’Oise et de Paris, entre juillet et septembre.

A partir de ces aliments, quatre repas et un encas ont été composés. Résultat : pour le petit déjeuner comprenant un thé au lait, du pain de mie, du beurre, de la confiture et un jus de fruit, les analyses ont révélé « la présence de 28 résidus de produits chimiques, dont 21 considérés comme des cancérigènes possibles, trois comme des cancérigènes certains et dix-neuf comme des perturbateurs endocriniens », note le Parisien.

De plus, quinze traces de polluants ont été trouvées dans le beurre doux et sept dans le lait entier vendu en brique. Quant au thon contenu dans la salade composée du déjeuner, des traces d’arsenic, de cadmium, de mercure et de PCB ont été découvertes.

Les médecins du réseau Environnement Santé et les écologistes du WWF associés à cette enquête dénoncent l’augmentation constante du nombre de cancers en France liés selon eux à ces cocktails chimiques présents  dans nos assiettes.

Source: http://www.leparisien.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 décembre 2010