Selon une vaste étude menée dans 33 établissements hospitaliers français entre 2003 et 2007, soit sur plus de 15.000 naissances, les bébés nés par procréation médicalement assistée (PMA) auraient 4,24% de risques de souffrir de malformations congénitales, contre 2 à 3% des autres enfants.

Les garçons seraient plus touchés par les affections cardiaques et des malformations du système uro-génital. Les filles seraient davantage concernées par des cas d’angiome et d’apparitions de tumeurs cutanées ou sous-cutanées bénignes.

Les chercheurs soulignent qu’ « un taux de malformation de cette amplitude constitue un problème de santé publique » et souhaitent que « tous les médecins, mais également les responsables politiques, en soient informés ».

Selon l’étude, l’âge des parents d’enfants malformés ne semble pas être un facteur déterminant. Les chercheurs précisent cependant qu’il n’est pas établi formellement que ce taux plus élevé de malformations soit imputable aux seules techniques de PMA mais puisse aussi  avoir une origine génétique qui aurait sauté la génération des parents.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Smartphones, tablettes : attention au sommeil des ... Une étude américaine pointe du doigt l'impact des tablettes et autres smartphones sur la qualité du sommeil des enfants. En effet, cette étude publ...
Les bébés prématurés auraient moins de chances de ... Une étude menée par des chercheurs britanniques de l’université anglaise de Warwick à Coventry montre que les bébés nés avant terme auraient moins de ...
H1N1 : la liste des personnes prioritaires à la va... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les personnels de santé, m...
La France sous le coup d’un véritable « krac... Dans son rapport annuel 2010/2011 publié ce jeudi, Médecins du Monde dénonce un véritable « krach sanitaire » en France. L'association constate des di...
Plus de 10 000 femmes enceintes auraient pris de l... Selon une étude citée par le Canard enchaîné, plus de 10.000 femmes enceintes auraient consommé de la Dépakine entre 2007 et 2014, alors que les risqu...
Des enfants hospitalisés à cause de la bactérie E.... L'Agence régionale de santé (ARS) d’Aquitaine a fait le point sur la survenue de cas d’infection à Escherichia coli hospitalisés au CHU de Bordeaux et...
La cigarette interdite dans les aires de jeux  Les aires de jeux pour enfants sont désormais sans tabac. En effet, le décret interdisant le tabac dans les aires collectives de jeux pour enfants a ...
Capsules de lessive liquide : attention aux jeunes... De petite taille, agréables au toucher et souvent colorées et parfumées, les capsules de lessive sont attrayantes pour les jeunes enfants qui pe...
Baby blues : les papas aussi… Les mamans n’ont plus le monopole du baby blues. C’est en tout cas ce que montre une étude américaine de l'Eastern Virginia Medical School. Environ 10...
Le coaching scolaire ou comment accompagner ses en... Ce guide s’adresse en particulier aux parents désireux d’accompagner efficacement la scolarité de leur enfant et de le voir réaliser son potentiel. ...
Autisme : un dépistage par le regard dès deux mois... Selon une étude publiée dans la revue médicale Nature, l'autisme pourrait être diagnostiqué chez des bébés âgés de deux mois. En effet, l'étude du reg...
Médicament: rappel d’un lot d’Advil po... Le laboratoire Pfizer Sante Familiale procède, en accord avec l'Afssaps et par mesure de précaution, au rappel du lot 451 (exp: mai 2014) d'ADVIL ENFA...
Médiator : une étude va suivre 1000 patients attei... Environ 1000 patients, qui ont pris Médiator ou ses génériques (benfluorex) entre 2006 et 2009, et qui présentent des images de valvulopathie, vont êt...
Sécurité en voiture : 2 enfants sur 3 sont mal att... Alors que plus de 340 enfants passagers de voiture sont impliqués chaque semaine dans des accidents de la route en France, une enquête menée par l’ass...
Primpéran®: l’Afssaps recommande le retrait des mé... L’Afssaps a recommandé d’étendre la contre-indication aux enfants en dessous de 18 ans pour toutes les spécialités à base de métoclopramide, des médic...
Eclipse solaire du 20 mars 2015 : le ministère rec... "Vendredi 20 mars matin, l'observation de l'éclipse partielle de soleil nécessitera de prendre des précautions, le soleil ne devant jamais être regard...