24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Procréation médicalement assistée : des risques accrus de malformations ?

Selon une vaste étude menée dans 33 établissements hospitaliers français entre 2003 et 2007, soit sur plus de 15.000 naissances, les bébés nés par procréation médicalement assistée (PMA) auraient 4,24% de risques de souffrir de malformations congénitales, contre 2 à 3% des autres enfants.

Les garçons seraient plus touchés par les affections cardiaques et des malformations du système uro-génital. Les filles seraient davantage concernées par des cas d’angiome et d’apparitions de tumeurs cutanées ou sous-cutanées bénignes.

Les chercheurs soulignent qu’ « un taux de malformation de cette amplitude constitue un problème de santé publique » et souhaitent que « tous les médecins, mais également les responsables politiques, en soient informés ».

Selon l’étude, l’âge des parents d’enfants malformés ne semble pas être un facteur déterminant. Les chercheurs précisent cependant qu’il n’est pas établi formellement que ce taux plus élevé de malformations soit imputable aux seules techniques de PMA mais puisse aussi  avoir une origine génétique qui aurait sauté la génération des parents.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 juin 2010