24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Portables : les députés relancent la guerre des ondes

Nocifs les portables ? Un amendement au projet de loi Grenelle II va relancer le débat : il prévoit que les zones les plus exposées aux ondes des antennes mobiles seront recensées et que les téléphones portables devront afficher leur puissance de façon visible et en français.

La commission du Développement durable de l’Assemblée nationale a inclus dans le texte deux propositions pour renforcer l’affichage sur l’exposition aux ondes produites par les antennes et les téléphones eux-mêmes. Il est donc question de contraindre les fabricants à mentionner la puissance d’émission de leurs téléphones de façon lisible et en français.

C’est pourtant déjà indiqué dans les notices fournies avec les portables, mais rares sont les utilisateurs qui lisent les notices rédigées de façon un peu sybillines, notamment quand il s’agit d’indiquer le « débit d’absorption spécifique », qui mesure une puissance d’émission en watts par kilo… Mais les députés veulent également afficher l’exposition aux ondes des antennes.

L’Agence nationale des fréquences (ANF) devra recenser d’ici à trois ans les zones où les taux d’exposition dépassent la moyenne nationale. « Agir pour l’environnement » signale ces zones sur son site, grâce aux mesures de l’ANF.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 février 2010