Nocifs les portables ? Un amendement au projet de loi Grenelle II va relancer le débat : il prévoit que les zones les plus exposées aux ondes des antennes mobiles seront recensées et que les téléphones portables devront afficher leur puissance de façon visible et en français.

La commission du Développement durable de l’Assemblée nationale a inclus dans le texte deux propositions pour renforcer l’affichage sur l’exposition aux ondes produites par les antennes et les téléphones eux-mêmes. Il est donc question de contraindre les fabricants à mentionner la puissance d’émission de leurs téléphones de façon lisible et en français.

C’est pourtant déjà indiqué dans les notices fournies avec les portables, mais rares sont les utilisateurs qui lisent les notices rédigées de façon un peu sybillines, notamment quand il s’agit d’indiquer le « débit d’absorption spécifique », qui mesure une puissance d’émission en watts par kilo… Mais les députés veulent également afficher l’exposition aux ondes des antennes.

L’Agence nationale des fréquences (ANF) devra recenser d’ici à trois ans les zones où les taux d’exposition dépassent la moyenne nationale. « Agir pour l’environnement » signale ces zones sur son site, grâce aux mesures de l’ANF.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

47 % des médecins généralistes d’Ile-de-Fran... Selon une étude de l’URPS médecins Île-de-France, les médecins généralistes franciliens passent en moyenne plus de 7 heures au téléphone (7 heures et ...
Téléphone portable : 4 Français sur 10 se déclaren... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter *, 4 Français sur 10 se déclarent inquiets des risques sur la santé que prés...
Cancer et téléphone portable : pas de risques selo... Une nouvelle étude publiée en ligne vendredi par le British Medical Journal et menée sur 18 ans au Danemark montre que l’usage sur la durée d’un télép...
Téléphone portable et cancer : une étude française... Selon une étude menée par les chercheurs de l'Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement (Isped) à Bordeaux, et publiée dans la r...
Téléphone portable et conduite : le débat reprend... Alors que le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a installé mardi 27 novembre le nouveau CNSR (Conseil national de la sécurité routière), une exper...
Cancer et téléphone portable : « pas de risque acc... L'étude Interphone, pilotée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) et lancée en 2000 dans 13 pays (Allemagne, Australie, Canada...
Téléphone portable et cancer : l’OMS dit « peut-êt... L’utilisation du portable est-elle cancérogène? « Peut-être », estime pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui plaide pour...
Un téléphone portable sur six porte des traces de ... Selon une étude menée au Royaume-Uni, un téléphone portable sur six porterait des traces de matières fécales. En cause : la mauvaise hygiène des utili...
Antennes relais : Strasbourg candidate à l’a... Le maire de Strasbourg, Roland Ries, a déposé la candidature de sa ville auprès du ministère de l’Environnement afin de participer à l'expérimentation...