24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pollution marine : Jean-Louis Borloo lance le centre français des « gardes-côtes »

Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie et de la Mer présentera demain (vendredi 10 septembre) le centre français des gardes-côtes. Ce nouveau centre devra notamment surveiller en continu les pollutions marines.

Une première réalisation de la nouvelle organisation de l’action de l’État en mer, arrêtée par le comité interministériel de la mer (décembre 2009).
Le Grenelle de la Mer, lancé début 2009 par Jean-Louis Borloo, ministre de la Mer, a mis en évidence la nécessité de mieux coordonner les moyens de l’État en mer, répartis entre quatre ministères (ministères du Développement durable, des Finances, de l’Intérieur, de la Défense) et six administrations, pour une surveillance plus efficace des côtes françaises (plus de 4 000 kms) et de notre espace maritime (11 millions de km2, le deuxième au monde derrière les États-Unis).

Le Président de la République a décidé de la mise en place d’une fonction garde-côte placée sous l’autorité du Premier ministre et conduite par le Secrétaire général de la Mer. Le centre opérationnel est aujourd’hui en place.

La vocation du centre français des gardes-côtes, qui vient d’être créé, hébergé par l’Etat-major de la Marine et qui sera placé sous la responsabilité du Secrétaire général de la Mer, est de mutualiser les moyens humains et matériels des différentes administrations de l’État. Il offrira en continu une « situation maritime » complète et fiable : état en temps réel du trafic maritime, surveillance des pollutions marines, trafics illicites, soutien aux navires en difficultés.

Source : Ministère de l’écologie et de la Mer

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 septembre 2010