24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pollution atmosphérique : un niveau élevé de particules en France

Plusieurs régions françaises connaissent depuis le début de l’année une série d’épisodes de pollution atmosphérique avec un niveau élevé de particules dans l’air et plus localement d’oxydes d’azote. Celui qui affecte actuellement la France (une vaste zone depuis le Nord-Pas de Calais à l’Aquitaine et à Midi-Pyrénées, ainsi que Rhône-Alpes) et une grande partie de l’Europe depuis l’Irlande jusqu’à la Pologne a de nouveau un caractère durable compte tenu des conditions anticycloniques stables annoncées par Météo France.

Ce beau temps hivernal froid et sec est en effet propice à la stagnation des polluants émis dans l’atmosphère par les transports, les industries et le chauffage.

Pour l’instant, seuls les seuils d’information et de recommandations ont été dépassés pour le polluant particules et des procédures préfectorales liées à ce niveau enclenchées pour alerter les personnes sensibles (jeunes enfants, personnes âgées, personnes asthmatiques ou souffrant d’une pathologie respiratoire chronique, personnes cardiaques, personnes allergiques) des dangers liés à l’inhalation de ces particules qui pénètrent profondément par les voies respiratoires et s’accumulent ensuite dans l’organisme.

Le dispositif les invite notamment à privilégier les activités calmes, à éviter les activités physiques et sportives intenses, et le cas échéant, à respecter leur traitement médical.

Il convient que chacun agisse pour réduire ces émissions de particules. Il est fortement recommandé dès à présent à toute la population de :
• ne pas utiliser les cheminées à bois (ou réduire leur utilisation en cas de chauffage principal),
• limiter l’usage des véhicules automobiles, notamment les véhicules diesel non équipés de filtres à particules,
• réduire les vitesses sur les voies rapides et autoroutes.

Ces mesures ponctuelles viennent renforcer des actions de fond menées à la suite du Grenelle Environnement qui ont donné lieu à l’élaboration d’un plan particules national. Ce dernier contient des actions à la fois réglementaires et incitatives dans tous les secteurs d’activité à l’origine d’émission de poussières : le secteur domestique, les installations industrielles et tertiaires, les transports et l’agriculture.

L’information et les prévisions sur la qualité de l’air sont disponibles en temps quasi-réel :
• pour la situation régionale sur les sites Internet des 33 organismes agréés par le ministère du Développement durable pour la surveillance de la qualité de l’air. Les adresses des sites sont disponibles sur www.atmo-france.org
• pour la vision nationale sur le site www.prevair.org qui propose des cartes de prévisions à l’échelle nationale et européenne et informe de la nature des épisodes de pollution de l’air.

Source : www.developpement-durable.gouv.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mars 2011