Environnement, alimentation, activité physique, ou encore maladies chroniques… L’Institut de veille sanitaire (InVS) lancera le 14 avril prochain Esteban, une vaste étude de santé publique. Objectif : mieux connaître l’état de santé de la population vivant en France.

Menée auprès d’un échantillon national de 4 000 adultes de 18 à 74 ans et de 1 000 enfants de 6 à 17 ans, Esteban (Etude de SanTé sur l’Environnement, la Biosurveillance, l’Activité physique et la Nutrition)fournira des connaissances essentielles pour les professionnels de santé et les pouvoirs publics dans l’orientation et la mise en place des programmes de santé publique.

Mesurer l’exposition aux substances chimiques

Esteban vise à mesurer dans le sang, les cheveux et les urines les niveaux des expositions de la population à plus d’une centaine de substances chimiques présentes dans l’environnement : métaux (cadmium, mercure, arsenic, nickel, antimoine, cobalt, aluminium), cotinine et certains polluants organiques (pesticides, perfluorés et polybromés, dioxines, composés organiques volatils, etc). Certains polluants seront à cette occasion mesurés pour la première fois dans un échantillon représentatif de la population. L’étude produira également des valeurs de référence, indispensables pour déterminer si des populations particulières présentent une surexposition à certains polluants.

L’état nutritionnel de la population

Esteban fournira, au niveau national, une description détaillée des consommations alimentaires, de l’activité physique, et des marqueurs de l’état nutritionnel (corpulence, statut en fer et en vitamines) de la population vivant en France. Pour la première fois, l’activité physique fera l’objet d’une étude objective par accélérométrie.

 Un état des lieux des maladies chroniques en France

Dans le cadre d’Esteban, la fréquence de certaines maladies chroniques majeures, ainsi que des principaux facteurs de risque cardiovasculaire, sera mesurée : le diabète, l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l’hypertension artérielle, les dyslipidémies (dont l’hypercholestérolémie) et l’obésité chez l’adulte ; l’asthme, les allergies et l’obésité chez l’enfant.

En pratique, Esteban portera sur un échantillon aléatoire national d’adultes et d’enfants résidant dans des ménages ordinaires, en France métropolitaine.  Le recrutement des participants se déroulera sur une durée de 12 mois minimum dès le 14 avril 2014 et s’effectuera en quatre vagues qui prendront fin dans le courant de l’été 2015. Les premiers résultats d’Esteban seront publiés en 2016.

Pour en savoir plus : www.esteban.invs.sante.fr

A Lire également

Santé : les européens peuvent mieux faire Selon le Rapport publié mercredi par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'Europe est en bonne voie pour atteindre la cible de la réduction de ...
Un nouveau site internet pour l’Institut Pasteur d... L’Institut Pasteur de Lille vient de mettre en ligne son nouveau site internet. Un site repensé autour de son projet « Vivre mieux plus longtemps » qu...
34% des étudiants déclarent avoir renoncé à des so... Alors que François Hollande, Président de la République, fait de la jeunesse une priorité de son quinquennat,  la Mutualité Française et la Mutuelle d...
Accès aux soins: la Mutualité Française écrit aux ... Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, organisme qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, a adressé une lettre aux c...
Une campagne d’information nationale sur le rôle e... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé mercredi une campagne d’information nationale sur le rôle et les compétenc...
Un accès à la santé renforcé pour les enfants de 0... Pour rendre effective la visite médicale de tous les enfants avant l’âge de six ans, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Jean- Mic...
Maladies chroniques : le web social pour en parler 15 millions de personnes en France souffrent de maladies chroniques. Leurs symptômes invisibles (comme la fatigue ou la douleur) sont souvent mal comp...
Acouphènes et hyperacousie : des solutions existen... Selon l’enquête Ifop-JNA « Acouphènes et hyperacousie : fléaux du 21e siècle » réalisée à l’occasion de la 21e édition de la Journée Nationale de l’Au...
Courir régulièrement pourrait faire gagner 6 ans d... Selon une étude danoise, la Copenhagen City Heart, courir seulement une heure par semaine pourrait augmenter d'environ six ans l'espérance de vie. ...
Sommeil et travail : une campagne pour prévenir le... En novembre, l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV),  et la société Resmed mettent en commun leur expertise pour faire campagne en e...
Les Français trop optimistes sur leur état de sant... Selon la 2ème édition du Baromètre de la Santé des Français d’AXA Prévention, 8 Français sur 10 se déclarent préoccupés par leur santé, 86% se sentent...
Le bilan 2011 de la qualité de l’air en France Le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a rendu public le rapport annuel sur le bilan de la qualité de l’air 2011. Les ém...
4 Français sur 10 ne pratiquent aucun sport en 201... Selon le Baromètre 2015 de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), quatre Français sur dix (38% ) continue...
Myopie, astigmatisme, presbytie… : trois adultes s... Selon une étude, menée par la DREES (*), trois adultes sur quatre présentent des troubles visuels en France. Cette perte d’acuité sensorielle se génér...
La 13ème Journée du Sommeil se déroule ce vendredi... Lors de la 13ème Journée du Sommeil® organisée ce vendredi 22 mars par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance,  les spécialistes vont sensi...
Canicule : le ministère de la Santé active sa plat... Alors que Météo France prévoit une forte hausse des températures pour les jours à venir, la Direction générale de la santé a décidé d’activer la plate...