24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pollens : 25 à 30% des Français sont allergiques

Selon une étude Opinion Way/Fondation Stallergenes, les allergies aux pollens et aux graminées sont les plus fréquentes avec 25% des Français touchés, suivies par les allergies aux acariens (14%) et aux poils d’animaux (7%).

Au total, 8% des Français estiment d’ailleurs que leur état allergique s’est aggravé ces dernières années.  Concernant les pollens, leur prévalence allergique a été multipliée par trois ces vingt-cinq dernières années. 25 à 30% des Français sont allergiques. Le constat est alarmant : ce chiffre a doublé en 20 ans et correspond à la projection faite par l’OMS qui estime qu’une personne sur 2 souffrira d’allergies en 2050.

Changement climatique et pollution
Pour 74% des Français, la pollution de l’air serait responsable des allergies, et plus précisément les particules fines ainsi que l’utilisation des produits chimiques dans l’agriculture. Le dérèglement climatique n’est quant à lui cité que par 16% des Français.

« Peu de personnes font le lien entre changement climatique, pollution et augmentation des allergies. Si nous avons tendance à accuser la pollution de différents maux, nous ne savons pas toujours qu’elle est liée au changement climatique », explique Christine Rolland, directrice de l’Association Asthme et Allergies.

En effet, l’augmentation de l’ensoleillement et des températures entraîne une hausse de la production de pollens avec pour conséquence des pollens plus importants et une période de pollinisation qui s’allonge. La concentration en CO2 dans l’air, qui augmente par ailleurs la croissance des végétaux, a par conséquent pour effet d’accroître la quantité de pollens. Le CO2 et les particules de diesel ne sont pas exclus : « il existe une pollution d’origine humaine liée aux transports qui émettent des particules ou des dioxydes d’azote. Ces polluants augmentent l’agressivité des pollens qui possèdent un allergène plus important » précise le professeur Michel Aubier, chef du service de pneumologie-allergologie à l’hôpital Bichat.

Deux axes afin de combattre les allergies
Afin de combattre les allergies, 70% des Français appellent à lutter contre la pollution industrielle,  54% souhaitent améliorer la qualité de l’air par des plans d’action pollution et climat au niveau local. Ils sont 48 % à souhaiter que les politiques publiques s’engagent plus fortement contre les pollutions et le changement climatique autant au niveau mondial que national.

Sur le plan médical, 1/3 des Français préconise l’amélioration des traitements antiallergiques par plus de personnalisation : développer la désensibilisation des malades pour 29% d’entre eux, proposer des traitements spécifiques selon l’endroit où l’on vit (28%), améliorer l’information des malades (20%).  

Sources : Enquête OpinionWay / Fondation Stallergenes “ Allergie et Climat ” a été réalisée sur un échantillon de 1 024 individus âgés de 18 ans et plus, issus d’un échantillon national représentatif de la population française, du 4 au 5 février 2015
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 juin 2015