Une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et de l’Observatoire des jeux (ODJ) publiée mercredi, montre que le poker en ligne s’avère le jeu le plus addictif et qu’il peut parfois coûter cher aux joueurs les plus dépendants.

Ainsi comparé aux autres jeu en ligne, les joueurs de poker sont les plus assidus au quotidien avec 20,9 % contre 10,9 % pour les autres jeux en ligne (jeux de tirage, de grattage, paris sportifs…). Autre caractéristique, ce sont les plus dépensiers avec  778 euros par an en moyenne contre 627 euros pour les autres joueurs en ligne.

Selon l’étude, les joueurs de poker répondent plus fréquemment aux critères du « jeu problématique ». 42,7 % des joueurs de poker déclarent rejouer pour « se refaire » contre 26,8 % pour les autres joueurs. Ils sont 17,4 % des joueurs de poker à parier une somme plus importante que prévue contre 14,7 % pour les autres jeux.

Enfin, l’étude dresse le portrait du joueur type : un jeune homme, célibataire et plutôt diplômé et vivant majoritairement en milieu urbain. 

Consulter l’étude sur le site de l’ODJ

A Lire également

Jeux vidéo : un usage problématique pour près d’un... Ordinateur, smartphone, console, tablette… 14 % des jeunes joueurs hebdomadaires seraient en situation d’usage problématique de jeu selon une enquête ...
Addiction au jeu: 200.000 français sont des joueur... Jeux de tirage, de grattage, PMU, paris sportifs… Une enquête publiée ce vendredi sur la «population concernée par le jeu problématique», menée en 201...