24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Plan d’action contre la pollution par la chlordécone en Guadeloupe et en Martinique 2011-2013

Le plan d’action 2011-2013 contre la pollution par la chlordécone en Guadeloupe et en Martinique vient d’être été présenté en Conseil des ministres et adopté par le gouvernement. Le chlordécone est un produit antiparasitaire qui a longtemps été utilisé en Martinique et en Guadeloupe pour lutter contre le charançon du bananier. Cette substance très stable a été détectée dans les sols et peut contaminer certaines denrées végétales ou animales, ainsi que les eaux de certains captages.

Cette contamination constitue, par son ampleur et sa persistance dans le temps, un enjeu sanitaire, environnemental, pour l’agriculture et la pêche, mais aussi économique, social et politique pour les Antilles. Un premier plan interministériel avait été mis en place en place sur 2008-2010. Visant cinq objectifs et comportant une quarantaine d’actions, ce plan a mobilisé plus de trente trois millions d’euros et permis des avancées importantes*. Le plan interministériel chlordécone 2011-2013 tourne autour de 4 objectifs majeurs :
– approfondir l’état des connaissances des milieux, et rechercher et expérimenter des techniques de remédiation de la pollution ;
– consolider le dispositif de surveillance de l’état de santé des populations, et approfondir la connaissance des effets sur la santé ;
– poursuivre la réduction de l’exposition des populations, en assurant la qualité de la production alimentaire locale et soutenant les professionnels impactés ;
– gérer les milieux contaminés et assurer une bonne information de la population.
Une caractéristique importante de ce second plan est qu’il comporte, comme prévu dans la Loi de modernisation agricole, un important volet touchant la pêche et les milieux aquatiques, afin de faire face à la contamination, notamment du milieu marin, mise en évidence dans le cadre du premier plan. Ce deuxième plan d’action pour la période 2011 à 2013 met en œuvre 36 actions pour un montant de 31 millions d’euros d’ores et déjà dégagés par l’Etat. Il s’appuie sur une mobilisation et implication importantes des acteurs locaux.
> En savoir plus :
– Consultez le plan d’action contre la pollution par la chlordécone en Guadeloupe et en Martinique 2011 – 2013 (PDF – 205.3 ko)
– *Consultez le bilan par actions du plan 2008-2010 (PDF – 1.3 Mo)
Source : Ministère de la santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 mars 2011