24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pic de pollution dans les régions Rhône-Alpes et Alsace

Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ont relevé des concentrations de particules PM10 dans l’air supérieures à 50 µg/m3 (microgramme par mètre cube) dans les régions Rhône-Alpes et Alsace qui devraient perdurer jusqu’au week-end prochain.

Dans tous les pays européens, les concentrations dans l’air de particules PM10* sont réglementées. Les normes sont fixées à une moyenne annuelle de 40 µg/m3, et à un maximum de 35 jours par an à plus de 50 µg/m3 à ne pas dépasser. A la suite des concentrations de particules constatées, des bulletins d’information ont été adressés aux préfets pour alerter la population des dangers liés à l’inhalation de ces particules qui pénètrent profondément par les voies respiratoires et s’accumulent ensuite dans l’organisme. La mauvaise qualité de l’air due aux particules peut favoriser l’émergence de symptômes non spécifiques à court terme – tels que des manifestations allergiques ou de l’asthme, et contribuer à des effets à long terme notamment sur les personnes sensibles (déficients respiratoires et cardio vasculaires, enfants en bas âge, personnes âgées).

Les conditions météorologiques anticycloniques actuelles favorisent l’accumulation des particules au sol en raison du refroidissement de l’air à la surface du sol et de l’absence de vents. De plus, les systèmes de chauffage, de la production d’énergie et les transports favorisent les émissions de particules.

Dans les deux régions concernées, il est demandé :
• de ne pas utiliser les cheminées à bois (sauf en cas de chauffage principal),
• de limiter l’usage des véhicules automobiles, notamment les véhicules diesel non équipés de filtres à particules,
• de réduire les vitesses sur les voies rapides et autoroutes.

L’information et les prévisions sur la qualité de l’air sont disponibles en temps quasi-réel :
• pour la situation régionale sur les sites Internet des 33 organismes agréés par le ministère du Développement durable pour la surveillance de la qualité de l’air. Les adresses des sites sont disponibles sur www.atmo-france.org
• pour la vision nationale sur le site www.prevair.org qui propose des cartes de prévisions à l’échelle nationale et européenne et informe de la nature des épisodes de pollution de l’air.

Source : Ministère du Développement durable – * Particules fines de diamètre inférieur à 10 micromètres

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 janvier 2011