24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Petit-déjeuner : les écoliers le délaissent trop souvent

Selon une étude* du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) menée auprès d’enseignants du CP au CM2 entre mai et juin 2015, 3,4 élèves par classe sauteraient le premier repas de la journée. Un chiffre qui grimpe à 5,2 élèves par classe dans les réseaux d’éducation prioritaire renforcée

Ce phénomène constaté par 47% des enseignants interrogés n’est pas sans conséquences :  les enfants sont plus fatigués (82%), moins concentrés à 83%, et se montrent aussi moins participatifs à 61%. A savoir, le petit-déjeuner peut représenter chez l’enfant jusqu’à 25% de ses besoins énergétiques de la journée. 

Selon les enseignants, ce repas sauté de plus en plus fréquemment sauté s’explique par le contexte familial (68%), le lever tardif (47%), le manque d’appétit de l’élève (17%) ou encore par des raisons socio-économiques (17%).

Face à ce phénomène, les enseignants sont 86% à souhaiter sensibiliser à l’école leurs élèves sur l’importance de ce repas matinal.

 *Enquête menée par téléphone auprès de 500 enseignants du CP au CM2 en mai et juin 2015, selon la méthode des quotas

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 août 2015