Les pesticides (ou phytopharmaceutiques) sont des substances ou des préparations à usage agricole, destinées à protéger les végétaux, et utilisées pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organismes jugés indésirables tels que plantes, animaux, champignons, bactéries, pour tout usage à l’extérieur et sur cultures (agricole, domestique, urbain, de voirie…).

Pour les autres usages (désinfectants, produits antiparasitaires, conservation du bois notamment), on utilise des produits biocides, anciennement dénommés « pesticides à usage non agricole ». Très largement utilisés, les pesticides ont contribué notamment à la maîtrise des ressources alimentaires. Toutefois, les limites et les dangers de ces substances ont été montrés pour l’environnement, les écosystèmes mais également pour les êtres humains, les pesticides étant mis en cause dans la survenue de certains cancers.

Usage
L’usage de ces produits a connu une très forte croissance au cours des dernières décennies, quel que soit le niveau de développement économique des pays. Même si les ventes baissent depuis 2000, la France est le quatrième utilisateur mondial de pesticides après les États-Unis, le Brésil et le Japon, et le premier utilisateur en Europe avec une masse totale de 76 100 tonnes de substances actives vendues en 2004.
Les résidus de ces pesticides peuvent correspondre à des dégra- dations de produits encore utilisés ou à des usages très anciens et abandonnés. Ainsi, le DDT (dichloro-diphényl-trichloroéthane) ou le chlordécone, maintenant interdits en France, ne sont pas dégradés et se concentrent dans l’environnement.

Mécanismes de contamination
On peut retrouver des pesticides dans tous les compartiments de l’environnement, y compris le milieu urbain. La contamination en pesticides résulte majoritairement du lessivage, par les pluies, des terrains cultivés. Les pesticides sont retrouvés dans 90 % des analyses en rivière. Les teneurs mesurées sont parfois très faibles et ont dans ce cas, peu d’incidence sur la qualité des eaux. On retrouve également des résidus de pesticides dans les aliments.

Exposition de la population
Pesticides : leur impact sur la santé et l’environnementL’exposition professionnelle, présente ou passée, aux pesticides concerne en France une population très nombreuse, entre 1 et 2 millions de personnes d’après le recensement agricole de 2000. La nature des produits, les quantités utilisées, leur mise en œuvre, et par conséquent les expositions des utilisateurs varient d’un secteur professionnel à un autre.

En France, les connaissances sur l’exposition de la population générale aux pesticides sont fragmentaires, du fait de la diversité des familles chimiques notamment. En outre, certains pesticides s’accumulent au fil de la chaîne alimentaire (bioaccumulation) pour se concentrer dans les derniers maillons. Ainsi, les carnivores et piscivores situés en bout de chaîne concentrent des doses de pesticides pouvant atteindre 10 000 fois celles des premiers maillons.

Impact sanitaire de l’exposition aux pesticides
l’association entre pesticides et risque de cancer est une question difficile à évaluer compte tenu des nombreux produits utilisés et de leur évolution en fonction de la période d’utilisation et des types de cultures. Néanmoins, les expositions aux pesticides ont été plus particulièrement mises en cause dans certains types de cancers.

La plupart des études manquent cependant de précision : (difficultés liées à l’évaluation rétrospective des expositions, manque de données prospectives) et empêchent encore de porter des conclusions précises quant à l’élévation de risque due à une exposition aux pesticides. De fortes suspicions subsistent sur le rôle des pesticides dans le développement de pathologies chroniques (cancers, troubles neurologiques, troubles de la reproduction).

source INcA

Rendez-vous sur Hellocoton !