24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Perchloéthylène : une campagne contre le poison des pressings

Générations Futures, Réseau Environnement Santé (RES) et leurs partenaires WWF France et Health and Environment Alliance s’élèvent contre l’utilisation du perchloéthylène (ou tétrachloroéthylène) dans les pressings. Ce produit est en effet reconnu comme cancérigène probable (classe 2) par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) au potentiel toxique élevé sur le système nerveux, le foie, les reins et les voies respiratoires.

« De multiples incidents ont d’ailleurs été officiellement répertoriés depuis ces dernières années en France et l’affaire de Madame Bernard à Nice nous rappelle aujourd’hui qu’un produit toxique peut encore être utilisé en toute impunité »., expliquent les organisations dans un communiqué.
« Nos organisations pensent que l’utilisation d’un produit dont la dangerosité est connue officiellement depuis longtemps est inacceptable alors même que des alternatives existent » déclarent François Veillerette, porte-parole de Générations Futures, et André Cicolella, porte-parole du RES. Ils rajoutent : « Nous demandons que les autorités responsables interdisent dans les meilleurs délais l’utilisation du perchloroéthylène dans les pressings ».
Plus généralement ces 2 organisations militent pour la disparition dans notre environnement des substances cancérigènes et agissant comme des perturbateurs endocriniens.

Pour soutenir cette campagne et en savoir : http://www.environnement-et-cancer.com/

Source : Réseau Environnement Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 décembre 2010