24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pénurie de médicaments: Xavier Bertrand veut sécuriser l’approvisionnement en France

Industriels, grossistes-répartiteurs, Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, syndicats de pharmaciens d’officine et hospitaliers, autorités sanitaires.… Xavier Bertrand, le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé vient de réunir l’ensemble des parties prenantes de la production et de la distribution de médicaments. Objectif : la sécurisation de l’approvisionnement en médicaments du marché français.

 Pour garantir un accès facile et pérenne aux traitements, les Ministres rappellent que « chaque étape de la chaîne du médicament doit être optimale pour garantir un accès facile et durable aux médicaments ». « C’est une question de santé publique. Il est intolérable qu’aujourd’hui certains patients aient des difficultés à suivre leur traitement normalement », déclarent les ministres dans un communiqué.

C’est en ce sens que Xavier Bertrand a souhaité à l’issue de la réunion qu’un plan d’actions soit mis en œuvre, sans délai, sous l’égide de la DGS et de l’Afssaps. Parmi les grandes lignes de ce plan :

– rappel des obligations de service public de chacun des acteurs et mise en place de contrôles plus systématiques,
– identification des zones de risque : établissement d’une liste de classes thérapeutiques définies comme sensibles, c’est-à-dire présentant un intérêt majeur et à risque de rupture, avec mise en place d’un suivi national des approvisionnements de ces produits (par exemple, anesthésiques, anticancéreux, antirétroviraux),
– instauration d’un plan de gestion des pénuries à la charge des titulaires d’AMM,
– mise en place d’un circuit d’information rapide facilitant, d’une part le signalement par les professionnels de santé de toute rupture de stock ou difficultés d’approvisionnement et, d’autre part, le retour d’information vers les prescripteurs et dispensateurs,
– anticipation des arrêts de commercialisation, afin de disposer d’une période transitoire suffisante pour la mise en place de mesures alternatives.

Les Ministres réuniront à nouveau l’ensemble des acteurs du système dès le mois d’octobre, afin de s’assurer de la bonne mise en œuvre de ce plan d’action.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 septembre 2011