24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pauvreté : les Français sacrifient de plus en plus leur santé

Dentiste, lunettes, consultation de spécialistes… Une enquête Ipsos – Secours Populaire publiée mardi révèle que le nombre de renoncements ou de retards de soins s’est particulièrement accru chez les plus modestes.

Selon la dixième édition du baromètre Ipsos/Secours Populaire, chez les personnes dont le revenu mensuel net du foyer est inférieur à 1 200 euros, la moitié a déjà renoncé ou retardé une consultation chez le dentiste (en hausse de 22 points par rapport à 2008) et 4 sur 10 un rendez-vous chez un spécialiste (+3% par rapport à 2008) ou un ophtalmologiste (39%, +9 points).

Ainsi, ce sont 36 % des Français qui ont des problèmes au moment de payer des actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale, 64 % chez les foyers les plus modestes.

Pauvreté : les Français sacrifient de plus en plus leur santéDisposer d’une mutuelle santé s’avère financièrement compliqué pour 53 % des ménages modestes, et 48 % d’entre eux n’ont pas les moyens de se procurer une alimentation saine.

Les Français sont 68 % à estimer que les inégalités en matière d’accès à la santé ont progressé au cours des dernières années. Plus du tiers des sondés (38%) a déjà connu la pauvreté, une proportion en augmentation de 3 points de plus par rapport à 2015

Sondage réalisé par téléphone du 11 au 15 juillet 2016 auprès de 1 000 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région et catégorie d’agglomération.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 septembre 2016