24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Opérations chirurgicales : comment prévenir les adhérences ?

Largement méconnues, les adhérences peuvent survenir après toute intervention chirurgicale. Les adhérences post-opératoires sont des connexions fibreuses anormales qui viennent gêner le mouvement naturel des organes. Elles peuvent évoluer et parfois se compliquer. Ce phénomène est fréquent car il concerne jusqu’à 93 % des patients opérés et intervient généralement juste après, voire des années après l’opération.

Certaines opérations sont plus à risque que d’autres. Le chirurgien les connaît, les pressent et sait adapter sa pratique à l’histoire du patient afin de les prévenir. A savoir :

– 74% des occlusions intestinales sont liées aux adhérences
 – 20 à 40% des infertilités secondaires sont liées aux adhérences
 – 40% des douleurs pelviennes sont liées aux adhérences

En parler avec son chirurgien

La plupart des interventions chirurgicales ne sont pas décidées en urgence. Cela veut dire qu’au préalable, le patient a tout le temps de poser ses questions à son chirurgien. Ce moment d’échanges permet au patient d’évoquer la prévention des adhérences avec son chirurgien et d’aborder ainsi son opération plus sereinement. Pour répondre à ces interrogations, le chirurgien prendra en compte plusieurs facteurs afin de déterminer si l’utilisation d’un produit de prévention des adhérences est nécessaire lors de l’opération.  Il est donc important d’en parler car les adhérences peuvent être évitées.

Un site web pour mieux comprendre et prévenir

Genzyme vient de lancer le site www.prevenirlesadherences.com. Ce site d’information a été conçu en collaboration avec les chirurgiens pour les patients. Il a été réalisé avec le soutien de l’AFA (Association François Aupetit dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales) et l’AFVD (Association Francophone pour Vaincre les Douleurs). Ce site vise à apporter un éclairage nouveau sur ce phénomène et sur les moyens de le prévenir. Son objectif est de créer un dialogue constructif entre le chirurgien et son patient dans une démarche de prévention des risques associés.

Source : Genzyme

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 juin 2010