Des scientifiques de l’Inserm viennent de mettre en évidence qu’un régime riche en graisse et en sucre empêche la destruction des neurones du système nerveux entérique chez la souris. En ralentissant le vieillissement naturel de ce second cerveau, ce régime particulier contribuerait au développement de l’obésité.

En plus de notre cerveau qui contrôle l’ensemble des fonctions physiologiques, notre organisme dispose d’un second cerveau chargé de réguler les fonctions digestives. Cet autre cerveau, ou système nerveux entérique (SNE), est situé tout le long du tube digestif ; il est composé de plus de 100 millions de neurones faisant ainsi du tube digestif le second organe neurologique de notre corps.

Le SNE joue un rôle central dans le contrôle de nombreuses fonctions allant de la régulation de la motricité digestive (vidange gastrique, transit colique), à l’absorption des nutriments en passant par le contrôle des fonctions de la barrière intestinale, barrière qui protège des agents pathogènes extérieurs.

Depuis quelques années les chercheurs découvrent le rôle clef du SNE, véritable acteur dans de nombreuses pathologies non seulement digestives (maladies fonctionnelles digestives, maladies inflammatoires chroniques intestinales) mais aussi extra-digestives (maladie de Parkinson). De manière surprenante, alors que l’obésité est une pathologie en très nette augmentation et représente un véritable défi en santé publique, très peu de données sur l’implication du rôle du SNE dans cette pathologie existent. Ceci est d’autant plus surprenant que le SNE joue aussi un rôle central dans le contrôle des fonctions clés nécessaires à l‘absorption des aliments et aussi à la régulation de la prise alimentaire.

Afin de disposer d’éléments plus précis sur le sujet, les chercheurs (1) ont étudié l’impact d’un régime riche en sucre et graisse sur le SNE et ses répercussions sur la vidange gastrique et le transit intestinal.

Ces travaux ont mis en évidence, de manière inattendue, que ce régime administré à des souris jeunes, prévenait la perte de neurones observée normalement chez les animaux contrôles au cours du temps.

« Nous pensons qu’en empêchant l’évolution naturelle du système nerveux entérique au cours du temps, le régime riche en graisse et sucre empêcherait le tube digestif de s’adapter à un régime correspondant à l’âge adulte et maintiendrait son phénotype jeune correspondant à une période de la vie où la prise alimentaire est maximale » déclare Raphaël Moriez.

Ces travaux mettent en exergue la capacité des nutriments à moduler le fonctionnement du second cerveau et le rôle de ce cerveau dans le développement de l’obésité, en particulier juvénile. A terme, la prévention de pathologies neurodégénératives digestives voire du système nerveux central pourrait être modifiée par des approches nutritionnelles.

Ces travaux sont publiés dans The Journal of Physiology.

Note

(1) De l’Unité Inserm U913 de l’Université de Nantes en collaboration avec des chercheurs allemands (Université de Munich) et de l’UMR Inserm U773

Source : Inserm

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

A quoi équivaut une canette de soda par jour ? La surconsommation des boissons sucrées ne cesse de progresser alors que 30% de la population mondiale est en surpoids *. Retrouvez le point de vue en...
Obésité et surpoids en recul chez les enfants Le surpoids et l'obésité ont reculé chez les jeunes enfants, passant de 14,4% en 1999-2000 à 12,1% en 2005-2006, selon une enquête nationale de la Dre...
Journée Européenne de l’Obésité (JEO,) le 24... « Stop aux diktats ». C'est le thème de la 4e édition de la journée européenne de l'obésité qui se déroule le 24 et 25 mai 2013 dans toute la France e...
Obésité : 34% des adultes sont en surpoids dans le... Selon un rapport de The Overseas Development Institute, un think thank britannique, le nombre de personnes en surpoids et d'obèses explose dans le mon...
La première carte génétique de l’obésité sév... Selon une étude parue dans Nature Genetics, des chercheurs français ont identifié trois nouveaux gènes associés à l'obésité et à la prise de poids. M...
Chirurgie de l’obésité : « des progrès à fai... Alors que les opérations de chirurgie de l'obésité ont doublé en France depuis 2010, un rapport publié mardi 11 octobre 2016 par la Haute Autorité de ...
Le cerveau des femmes serait plus actif que celui ... En effet, au repos, l'activité neuronale du circuit appelé «réseau par défaut» est en effet plus grande chez les femmes que chez les hommes. De mau...
Obésité: plus de 30.000 Français ont eu recours à ... Selon un bilan publié jeudi par la Caisse nationale d''assurance maladie, les interventions chirurgicales telles que la réduction de l'estomac et la d...
Lutte contre l’obésité : le CSA appelle les radios... Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’associe aux troisièmes Journées européennes de l’obésité organisées par le Collectif national des associations...
La Semaine du Cerveau se déroulera du 11 au 17 mar... Pour la 14e année, simultanément dans 62 pays dans le monde, aura lieu en France la Semaine du Cerveau. Une semaine pour découvrir le cerveau et les p...
L’obésité grande cause nationale ? Selon les informations de l’Express.fr, Nicolas Sarkozy, devrait décréter l'obésité "grande cause nationale" d'ici la fin février et annoncer plusieur...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Diabète, maladies chroniques : améliorer l’a... Philips Electronics et Achmea Health s'associent pour développer des solutions de soins innovantes destinées à améliorer l'autonomie des malades chron...
Des propositions chocs pour mieux manger et lutter... Taxe, limitation ou interdiction de publicité, logo... Un rapport remis mardi à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, fait des propositions chocs...
Obésité: près de 7 millions de Français concernés... L’enquête épidémiologique nationale ObÉpi-Roche montre en 2012 un ralentissement de la progression de l’obésité en France. Néanmoins, la fréquence act...
Obésité : la ville de Paris veut prévenir dès le ... Avec son programme « Paris Santé Nutrition » (PSN) la Mairie de Paris veut faire face à cette épidémie de surpoids et d’obésité chez les petits Parisi...