24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Nutrition : 1 étudiant sur 5 ne prend que deux repas par jour

A l’occasion du lancement de la 11eme édition de la Semaine de l’Equilibre Alimentaire qui aura lieu du 22 au 26 mars 2010, une enquête CSA menée auprès de 50.000 étudiants révèle plusieurs facteurs de  déséquilibre alimentaire liés notamment à leurs modes de vie, à leurs moyens financiers mais au manque de connaissance des règles de l’équilibre alimentaire.

L’enquête USEM (Union Nationale des Mutuelles Etudiantes Régionales) révèle que bien que 60% des étudiants jugent leur alimentation équilibrée, 1 étudiant sur 5 ne prend que deux repas par jour et 14% ne mangent ni fruits ni légumes chaque jour (près de 315 000 étudiants). Si pour la plupart des étudiants c’est parce qu’ils n’ont pas faim ou pas le temps (60% à chaque fois), 12% d’entre eux se privent car ils rencontrent des problèmes financiers.

Des matins sans petits déjeuners
Selon l’enquête de l’Observatoire de la Vie Etudiante (OVE), on constate par ailleurs que 44,4 % des étudiants sautent le petit déjeuner en semaine et 34 % le week-end. Cette pratique est plus répandue chez les garçons que chez les filles que ce soit en semaine ou le week-end.  Le petit déjeuner est ainsi le repas le plus souvent ignoré des étudiants, alors qu’il permet notamment d’améliorer la concentration et les performances cognitives.

Autres enseignements sur les habitudes alimentaires révélés par la dernière édition de l’enquête USEM, 95% des étudiants déclarent qu’il leur arrive de grignoter entre les repas. 24% des étudiants ne mangent pas de fruits tous les jours. 35% des étudiants ne mangent pas de légumes tous les jours. Et 14% des étudiants ne mangent ni fruits ni légumes tous les jours.

Enquête menée en janvier et février 2009 auprès d’environ 12.000 étudiants ayant accepté de renvoyer un questionnaire au CSA (le questionnaire a été envoyé au départ à 50.000 étudiants).

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 mars 2010