24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Nuisances sonores : des mesures pour lutter efficacement contre le bruit

Bruit de voitures, d’avions, de chantiers, de voisinage… Les nuisances sonores nous affectent au quotidien . Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, le Gouvernement a pris différentes mesures afin de lutter contre le bruit.

« Deux tiers des Français se disent gênés par le bruit à leur domicile (difficultés d’endormissement, de concentration, fatigue…) et près de un Français sur six a déjà été incommodé au point de penser à déménager », souligne une étude réalisée en mai 2010 par l’institut TNS Sofres à la demande du ministère de l’Ecologie. Ce sont les transports qui sont considérés comme la principale source de nuisances sonores pour les Français (54 %). Au premier rang, la circulation routière (59 %), viennent ensuite le transport aérien (14 %) et le transport ferroviaire (7 %).

Cette année, l’Etat a décidé de donner un nouvel élan à la politique de lutte contre les nuisances sonores avec la loi du 29 juin 2010 portant engagement national pour l’environnement dit « Grenelle 2 ». Dans le cadre des programmes de modernisation des itinéraires routiers (PDMI), 550 millions d’euros (215 millions d’euros de l’Etat, 30 millions d’euros de l’Ademe et environ 300 millions d’euros des collectivités locales) vont être investis dans des opérations de protection acoustique du réseau routier national non concédé d’ici à 2014. Pour les nuisances sonores causées par les trains, 100 millions d’euros vont être consacrés au programme de résorption des « points noirs du bruit ». « Ces 694 points noirs affectent 2 743 logements et 18 bâtiments tertiaires », indique le dossier de presse du ministère de l’Ecologie.

Enfin, Chantal Jouanno souhaite une amélioration et une accélération de la mise en œuvre des dispositifs d’aides existants contre les nuisances aériennes. La publication, le 25 mai 2010, d’un nouveau décret, permet désormais de verser des « avances sur subvention », notamment aux riverains ayant constitué des demandes groupées. D’ici à la fin de l’année, un bilan sera réalisé sur les logements restant à insonoriser dans les plans de gêne sonore (PGS). Concernant les riverains de l’aéroport du Bourget, l’aide à l’insonorisation sera possible dès la mise en place d’un plan de gêne sonore, prévu dans le cadre du projet de loi de finances 2011.

Source : Gouvernement.fr et ADEME

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 juillet 2010