17 villes européennes avaient présenté leur candidature : Nantes, seule représentante française, fait partie des 6 villes retenues pour passer la 2nde étape et remporter le titre de « Capitale verte de l’Europe ».

A l’initiative de la Commission européenne en 2009, un prix vient récompenser une ville sur ses bonnes pratiques en matière environnementale et devient ainsi pour une année la « Capitale verte de L’Europe ».

Les villes candidates doivent démontrer leur engagement de longue date dans différents domaines liés à la préservation de l’environnement et à l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants. Le jury doit les évaluer suivant une dizaine de critères précis : les candidates qui ont fait montre non seulement de leur volonté d’agir mais qui peuvent également, au vu des résultats obtenus, servir de modèles à d’autres villes.
Gestion des déchets, production de l’eau, traitement des eaux usées, développement des transports en commun, qualité de l’air, espaces verts, agriculture périurbaine, pollution sonore… autant de politiques publiques menées par les collectivités locales et sur lesquelles elles seront jugées. L’exemplarité des villes sera également évaluée au regard de leur action au niveau européen, et de leur participation à des projets innovants, de leur capacité à échanger et partager avec les autres cités de l’Europe, de leur utilisation active des fonds européens.

Cette distinction participe à la mise en évidence du niveau pertinent des villes pour agir notamment contre le réchauffement climatique et faire en sorte que les gouvernements nationaux et l’Union Européenne reconnaissent mieux le rôle des autorités locales dans le développement durable et leur fournissent les ressources et les compétences nécessaires.

Lors de la 1ère étape, Nantes a été particulièrement remarquée sur le travail qu’elle mène et les résultats obtenus, sur le changement climatique, les transports, la qualité de l’air, la pollution sonore et la gestion des déchets.

La ville lauréate sera désignée en octobre prochain lors d’une cérémonie qui se déroulera à Stockholm, actuellement Capitale verte de l’Europe. Hambourg prendra ce même titre en 2011.

Les autres villes en lice aux côtés de Nantes et de son agglomération : Barcelone, Malmö, Nuremberg, Reykjavik et Vitoria-Gasteiz.

Source : nantesmetropole.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Voiture électrique : 900 millions mobilisés Le gouvernement compte affecter 900 millions du futur grand emprunt, pour financer une partie du plan de développement de la voiture électrique. Mais,...
Sommeil et transports : les conseils des spécialis... A l'occasion de la 14ème édition de la Journée du Sommeil® qui s’articule cette année autour du thème « Sommeil et transports », les spécialistes du s...
Sida : l’UE adopte une nouvelle stratégie de lutte... En adoptant en octobre dernier une nouvelle stratégie pour la période 2009-2013, la Commission souhaite relancer la lutte contre le sida dans l’Union ...
Grand Prix de l’Environnement : encore un mo... Appel à candidature :  vous avez jusqu'au 15 avril 2010 pour vous inscrire au concours "14e Grand Prix de l'Environnement des Villes et Territoires d'...
Médicaments à base de plantes : l’UE veut de... Depuis le 1er mai 2011, les médicaments traditionnels à base de plantes achetés dans l’Union sont « sûrs et efficaces », annonce la Commission Europée...
Qualité de l’air dans les villes : l’O... Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 80% des personnes installées dans des zones urbaines seraient confrontés à la pollution aux p...
La cigarette bannie des aires des jeux à Paris La Ville de Paris a annoncé la mise en place de l'interdiction de fumer dans les aires de jeux situées dans ses espaces verts suite à la publication d...
Les affiches publicitaires de France Nature Enviro... Face au raz de marée de polluants, France Nature Environnement (FNE) a lancé une campagne qui fait déjà grand bruit contre les importations d'OGM, le...
Fête de la musique : ça swingue à l’hôpital... Fanfare, folk, musique du monde, chorale, trio ou quatuor… Le 21 juin, la fête de la musique qui fait danser les rues ne s'arrêtera pas aux portes de ...
1% pour la planète : les affaires au profit de la ... Le Club 1% Pour La Planète rassemble des entreprises qui s’engagent à donner au minimum 1% de leur chiffre d’affaires annuel à la protection de l’envi...
Pollution des véhicules: huit villes se portent vo... Réduire la circulation des véhicules les plus polluants dans les villes. C’est l’objectif du gouvernement  annoncé à l'occasion des premières Assises ...
« La famille Bongeste » : un jeu des 7 familles gr... Dans la famille « Je trie », je voudrais la fille (elle rapporte les piles usagées là où elle les avait achetées)… La Famille Bongeste de la Fondation...
BD Gaston Lagaffe : après l’écologie, « la ... Le nouveau tome des BD de Gaston Lagaffe est paru ! Après "l'écologie selon Lagaffe", c'est au tour de la biodiversité d'être mise à l'honneur. "la Bi...
Etudiant : les filières dans l’environnement... Semaine de l'orientation : Vous souhaitez travailler dans l'environnement ? Vous cherchez une école et une formation dédié au secteur de l’environneme...
Le portail internet « radiofréquences, santé, envi... La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, la secrétaire d’État chargée de l’écologie, Chantal Jouanno et la secrétaire d’État en charge de la prospe...
BD : « Le suicide de la déesse » Cinq jeunes universitaires doivent présenter un projet de création collective. Leur travail portera sur l’environnement, mais avec une prémisse tordue...