24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Naissance du premier “bébé-médicament” en France

Alors que se tient le débat sur la révision de la Loi de Bioéthique, le diagnostic génétique pré-implantatoire a permis, pour cette famille dont les deux premiers enfants sont atteints d’une maladie génétique grave et invalidante (beta-thalassémie), d’obtenir la naissance d’un enfant sain ayant un groupe tissulaire compatible (HLA). Son sang de cordon a été conservé afin d’être greffé dans un proche avenir à l’un des aînés malade. 

Umut-Talha qui signifie en turc « notre espoir », enfant de sexe masculin pesant 3 650g, est né le 26 janvier 2011 à l’hôpital Antoine Béclère (AP-HP). Il est aujourd’hui en très bonne santé.

La loi de bioéthique de 2004 et le décret 2006 autorisent cette pratique après accord de l’Agence de Biomédecine. Sept transferts DPI et recherche du groupe HLA ont eu lieu dans le cadre de la collaboration Béclère-Necker (seul des 3 centres français à prendre en charge cette situation), donnant 3 grossesses et cette première naissance HLA compatible.

Naissance ©24Hsante.comCette naissance est le fruit de la collaboration des équipes médicales et biologiques de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris : celles de l’hôpital Necker (Pr A. Munnich, et Dr J. Stephann, Dr N. Gigarel, Dr Ph. Burlet, Dr J.P. Bonnefond et Pr M. Vekemans) et celles de l’hôpital Antoine Béclère (Dr N. Achour-Frydman, Dr L. Hesters, Dr F. Lamazou, Mme V. Kerbrat et Pr R. Fanchin), au sein des Universités Paris Descartes (Paris V) et Paris Sud (Paris XI).

Source : AP-HP – Visuel : ©24Hsante.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 février 2011