24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Mort subite du nourrisson : « Je dors sur le dos »

La mort subite du nourrisson (MSN) reste, malgré une diminution d’incidence majeure de 1500 décès à 300 par an après la campagne nationale menée en 1996-1998 incitant au couchage dorsal des nourrissons, la principale cause de décès des nourrissons.

Le couchage ventral, mais aussi la température excessive de la chambre de l’enfant et le tabagisme des proches, constituent les principaux facteurs de risque. Constatant un regain de décès en Haute-Normandie, une campagne de rappel a été décidée en 2005 en utilisant  le body, sur lequel est inscrit le message essentiel de prévention « Je dors sur le dos « .
Ainsi 25 000 body par an ont été distribués aux maternités soit 125 000 pour ces cinq dernières années. Un bilan à 5 ans laisse apparaître que les résultats sont bons avec, au terme seulement de 2 années et après enquête de PMI, un gain de 10% en moyenne de couchage sur le dos, de 80 à 90%, et une franche diminution du nombre de cas de décès de nourrissons couchés sur le ventre restant inexpliqués après bilan, ceci représentant une dizaine d’enfants épargnés en Seine-Maritime.

http://www.chu-rouen.fr 

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 juin 2010