En raison du froid, Météo France met en garde contre l’utilisation en continu des chauffages d’appoint. Un bulletin d’alerte recommande de « ne jamais utiliser de cuisinières, braséros, etc pour se chauffer. Ne bouchez pas les entrées d’air de votre logement. Par ailleurs, aérez votre logement quelques minutes. »

Le Monoxyde de carbone est un gaz indétectable. Il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz (naturel, butane,  propane ou pétrole liquéfié), charbon, essence…

Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant  la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer  mortel en moins d’une heure.

 Il provoque 2 types d’intoxication :

• L’intoxication faible ou chronique : elle se manifeste  par des maux de tête, des nausées et de la fatigue.  Elle est lente.

• L’intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes
de connaissance, le coma ou le décès.

Le monoxyde de carbone est responsable de 6 000 intoxications par an en France et de près de 300 décès.

 Les causes de l’intoxication

 1) Les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal entretenus
Si vos appareils ne sont pas correctement entretenus, les combustibles y brûleront mal, ce qui risque  de provoquer une émission de monoxyde de carbone.

2) Une mauvaise aération du logement
Une flamme a besoin d’air pour brûler. Si l’air de votre logement n’est pas suffisamment renouvelé, la combustion au sein de vos appareils sera incomplète et émettra du monoxyde de carbone.

3) Les fumées mal évacuées
Un conduit d’évacuation bouché ou obstrué ne permet pas aux gaz issus de la combustion de s’évacuer.

 4) Les secours 
 Numéro unique d’urgence européen (112),  Les Sapeurs Pompiers (18) ou le SAMU (15).

 source : www.logement.gouv.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !