24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Migraine : pourquoi et comment

La migraine est une forme particulière de mal de tête (céphalée) : elle se distingue notamment du mal de tête « ordinaire » par sa durée et son intensité. « Pas ce soir chéri… J’ai ma migraine « … C’est la rengaine la plus citée pour ironiser sur cette pathologie mal cernée donc difficile à soigner.

La migraine commence souvent par une douleur ressentie d’un seul côté de la tête ou localisée près d’un oeil. La douleur est souvent perçue comme des pulsations dans la boîte crânienne. La migraine peut aussi nuire à la vision et entraîner des nausées et des vomissements.

Certaines migraines sont précédées de manifestations physiologiques qu’on appelle aura. Les auras sont essentiellement des effets visuels qui peuvent prendre la forme d’éclairs lumineux, de lignes aux couleurs vives ou d’une perte temporaire de vue. Au bout de 15 à 30 minutes, ces symptômes disparaissent, mais c’est alors le mal de tête qui prend le relais.

La fréquence des crises de migraine varie beaucoup d’une personne à l’autre. Certaines personnes en souffrent quelques fois par an, tandis que d’autres en ont 3 ou 4 fois par mois, voir plusieurs fois par semaine. Les premières crises apparaissent durant l’enfance ou le jeune âge adulte. Au-delà de 40 ans, les migraines se font plus rares et elles disparaissent souvent après 50 ans.

Les signes précurseurs d’une migraine

Migraine : "Pas ce soir, chéri …"Ils précèdent le mal de tête de quelques heures à deux jours. Les plus courants :
▪   fatigue
▪   raideur du cou
▪   fringales
▪   émotivité
▪   sensibilité accrue au bruit, à la lumière et aux odeurs.

Qui souffre le plus souvent de migraine ?

▪   Les migraines touchent presque deux fois plus de femmes que d’hommes. Les deux tiers des femmes touchées en souffrent uniquement pendant leurs règles. Ce sont les fluctuations hormonales qui déclenchent la migraine, et plus particulièrement la chute des hormones sexuelles à la fin du cycle.
▪   Les personnes dont les parents souffrent ou ont souffert de migraines, surtout dans le cas de la migraine avec aura.

Les causes non alimentaires de la maigraine

▪   le stress
▪   la faim, le jeûne ou les repas irréguliers
▪   la modification des habitudes de sommeil
▪   la modification de la pression atmosphérique
▪   la lumière vive ou les bruits forts
▪   trop ou pas assez d’exercice physique
▪   le parfum, la fumée de cigarette ou des odeurs fortes
▪   divers médicaments, dont les contraceptifs oraux dans certains cas

Les causes alimentaires de la migraine

▪   l’alcool
▪   la caféine (ou le manque de caféine)
▪   les fromages vieillis
▪   le chocolat
▪   le glutamate (syndrôme du restaurant chinois)

Médicaments sans ordonnance pour soulager la migraine

L’acide acétylsalicylique (l’aspirine), le paracétamol (=acétaminophène) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens en vente libre (l’ibuprofène) seront souvent suffisants pour casser une crise de migraine légère si on les prend dès l’apparition des premiers symptômes. Certains gels ont été spécifiquement conçus pour soulager.

Médicaments sur ordonnance contre la migraine

Votre médecin peut vous prescrire, après diagnostic, des médicaments appropriés. N’hésitez pas à le consulter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 février 2014