24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Mieux entendre pour bien vieillir

De nombreuses études démontrent aujourd’hui la forte corrélation entre les troubles de l’audition et l’état de santé de la personne âgée. Selon ces études une personne augmente ses risques de développer une maladie de la mémoire telle que la maladie d’Alzheimer à partir d’une perte de 25 dB (2 fois plus de risques !) et 5 fois plus de risques de développer une démence sénile à partir d’une perte de 40 dB.

Guide pratique « Mieux entendre et communiquer, même au grand âge »

L’association JNA, association neutre et indépendante, investie depuis 18 ans de la cause de la santé auditive comme levier de bien-être et de bien vieillir à toutes les étapes de la vie, édite un nouveau guide pratique « Mieux entendre et communiquer, même au grand âge ». A travers 16 pages, faciles à lire et à comprendre, les aînés, les familles, les aidants et professionnels de santé découvriront les bienfaits de conserver de bonnes capacités auditives pour préserver de bonnes capacités de communication. Le guide est imprimé à 250 000 exemplaires et dès le 4 décembre il sera envoyé gratuitement à plus de 5 000 établissements en France (Maisons de retraite, Foyers logements seniors, résidences seniors, EHPAD…)

« Nous sommes tous confrontés au dialogue de sourds avec nos proches aînés et cela finit par créer une « barrière relationnelle ». La surdité engendre une perte d’émotivité dans la voix compliquant le lien relationnel. Elle se révèle être facteur aggravant du vieillissement et de modifications psycho-comportementales » explique le Docteur Pascal Foeillet, médecin ORL et Vice-Président de l’association JNA.

Le guide pratique JNA « Mieux entendre et communiquer, même au grand âge » est soutenu par la Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie qui ouvre le guide par un texte positionnant la santé auditive comme l’un des leviers de lutte contre la dépendance.

Source : JNA

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 janvier 2015