Marathon télévisuel sur 30 heures qui se déroule chaque premier week-end de décembre depuis 1987, le Téléthon, qui a rapporté l’an dernier 95 millions d’euros, est sur la sellette.

 Selon les informations publiées par Le Figaro, le nouveau président de France Télévisions, Rémy Pfimlin, aurait indiqué à Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’AFM (Association française contre les myopathies), qu’en l’état actuel des choses, il ne pouvait renouveler la convention triennale qui lie l’AFM à France Télévisions depuis… 23 ans ! À l’origine, une polémique lancée l’an dernier par l’homme d’affaires et président du Sidaction, Pierre Bergé, qui avait accusé le Téléthon de « parasiter la générosité des Français » et avait critiqué la gestion des fonds par l’AFM.
Quelles seraient les conséquences pour la recherche sur les maladies génétiques? Les programmes de recherche ayant un caractère pluriannuel, l’AFM se verraient alors privée de la quasi-totalité de ses ressources – plus de 80 % proviennent du grand rendez-vous de décembre – et devraient alors renoncer au lancement des programmes. La faible audience pourrait inciter l’audiovisuel public à lâcher le Téléthon. Selon Médiamétrie, l’audience des émissions a plafonné les samedi 6 décembre 2008 et samedi 5 décembre 2009 à 1,5 million de téléspectateurs, soit respectivement 10,4 % et 9,9 % de part d’audience (contre environ 20 % d’audience le samedi soir sur France 2 en novembre 2009.) La conférence de lancement du Téléthon 2010, qui se déroule aujourd’hui, devrait être l’occasion d’une passe d’armes entre la présidente de l’AFM et le président de France Télévisions.

Source : http://www.lefigaro.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !