Des écarts de prix (entre 2 et 3 fois) sur un même médicament selon les pharmacies, des médicaments sur Internet « pas nécessairement moins chers »…  L’association Familles Rurales publie les résultats de son observatoire annuel des prix des médicaments.

Cette étude porte sur 14 produits : 12 médicaments délivrés sans ordonnance et vendus en accès libre (automédication) et 2 spécialités non-médicamenteuses.

Dans les pharmacies physiques, « les prix restent stables, mais les écarts de prix (entre 2 et 3 fois) sont importants », indique l’association. Selon elle, les prix ont très peu varié entre 2012 et 2013. « Et il en va de même depuis 2010 », souligne-t-elle. « Au regard des années, les prix des médicaments sont restés stables et par conséquent l’objectif du ministère de la santé de baisse des prix en mettant certains médicaments en accès libre n’est pas atteint », estime enfin Familles rurales.

Autre constat, « les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre ». Au fur et à mesure des années, l’association a constaté une diminution des médicaments situés derrière le comptoir et non visibles, au profit du libre accès. « Cette évolution correspond à celle des officines qui sont de plus en plus pourvues d’espace d’accès libre. On constate une progression de 14% en trois années », note-t-elle.

L’association indique également que « les prix sont toutefois moins élevés quand le pharmacien appartient à un groupement » et « quand le médicament est disponible en libre accès. « Ces deux facteurs de baisse coexistent fréquemment car les officines adhérant à un groupement proposent davantage d’espaces en accès libre », explique-telle.

 Des prix « moins élevés » sur Internet

Cette année, en plus des 43 pharmacies visitées, l’observatoire inclut tous les sites Internet de vente en ligne de médicaments liés à une pharmacie physique et répertoriés par le ministère de la Santé. Sur sur derniers, « les prix sont moins élevés, mais les écarts entre sites sont aussi très importants », indique l’association précisant que les frais d’envoi sont en moyenne de 5,91 euros. Un montant qui compense les prix moins élevés. Ainsi, l’achat de médicaments sur Internet « n’est pas nécessairement moins cher », estime-t-elle précisant qu’il « nécessite d’être mieux contrôlé (respect des bonnes pratiques) ». « Dans les deux cas, des écarts importants pour un même médicament subsistent », conclut-elle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Diane 35: levée prochaine de la suspension en Fran... A la suite de la décision de la Commission européenne de restreindre la prescription de Diane 35 et de ses génériques uniquement au traitement de seco...
Sécu: 600 médicaments pourraient ne plus être remb... Le Parisien revient ce matin sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) qui sera présenté jeudi 22 septembre à l'Assemblée nat...
Médicaments, vaccins : la confiance des Français s... Selon les résultats de l'Observatoire sociétal du médicament* du Leem (Les Entreprises du Médicament), 84 % des Français ont confiance dans les médica...
Le « Viagra » féminin retoqué aux Etats-unis L'Agence américaine des médicaments s'est prononcée contre la mise sur le marché du Girosa® (flibanserin) de Boehringer Ingelheim, jugé trop peu effic...
Cyclamed lance une nouvelle campagne de communicat... L'association Cyclamed, approuvée par les pouvoirs publics, a pour mission de collecter et valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain...
Sécu: l’épidémie de grippe fait bondir les d... Selon le dernier point de la Caisse nationale d'Assurance maladie, les remboursements de soins de ville progressent de +5% en février 2013 par rapport...
Nouvelle saisie de milliers de médicaments potenti... Une opération internationale, coordonnée par Interpol, vient d'aboutir à la saisie par les douanes de près de 594 000 médicaments de contrebande et de...
Résultats de l’enquête « Les Français, le dé... OpinionWay vient de publier les résultats de son étude « : « Les Français, le développement durable et les médias – saison 2 ». En effet, l’institut d...
Xenical / Alli : le rapport bénéfice/risque toujou... Selon le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments, le rapport bénéfice/risque de l’orlistat, utilisé dans l...
Médicaments: une nouvelle signalétique pour les pr... Un nouveau système vient d’être mis en place dans toute l’Union Européenne (UE) afin de formaliser l’identification des médicaments faisant l’objet d’...
Informations santé: une brochure pour vous aider à... Rechercher des explications sur les médicaments et les maladies devient de plus en plus facile avec l'internet.  Mais les entreprises du médicament (L...
Médicaments falsifiés : les Ordres de pharmaciens ... Le 2 novembre à Paris, les 27 présidents des Ordres de pharmaciens francophones ont signé une déclaration commune relative à la lutte contre les médic...
Médicaments : la consommation des Français baisse ... Les médicaments, premier poste des dépenses de soins de ville, ont affiché pour la 1ère fois en 2011, une stabilité avec une croissance limitée à +0,2...
Bientôt des lunettes moins chères sur internet ? Un projet de loi débattu lundi à l'assemblée prévoit la libéralisation du marché des lunettes. Une mesure qui aurait pour conséquence de faire baisser...
Les patients peuvent déclarer directement les effe... La déclaration d’un effet indésirable lié à un médicament peut désormais être effectuée directement par le patient et les associations de patients. L’...
CMU : une assurance pour tous ?   Si vous disposez de faibles ressources ou êtes en situation de précarité, des dispositifs spécifiques d’accès aux soins existent. Vous n’êtes bén...