Selon un observatoire des prix des médicaments mis en place par le Mouvement des Familles rurales, un même médicament peut être vendu jusqu’à trois fois plus cher. Ainsi, une boite de 20 comprimés de Nurofen 200 mg a été relevée à 1.78 euros et à 4.6 euros ; une boite de 12 gélules Imodiumcaps à 1.99 euros et à 5.9 euros. Familles rurales réclame « plus de clarté » sur les prix et les modes de distribution et que « le consommateur soit systématiquement informé du prix avant l’achat ».

Ce dispositif, mis en place en janvier 2010, est basé sur le relevé des prix de 13 médicaments et spécialités médicamenteuses. Ses objectifs :  observer l’évolution des prix dans le temps et si ces produits sont en libre accès dans les pharmacies et contrôler la bonne information du consommateur sur les prix de chacun de ces médicaments.

Les médicaments restent encore majoritairement derrière le comptoir
Les veilleurs du Mouvement relèvent ainsi deux fois par an (janvier et juin) les prix de 13 produits qui peuvent être vendus en libre accès, sans ordonnance (décret juillet 2008). 72 pharmacies ont été visitées dans 34 départements. Les résultats des relevés de juin 2010 indiquent de forts écarts de prix entre les pharmacies. Ainsi, le prix d’une boîte de lait 1er âge Gallia s’est échelonné de 15,80 à 27,70 euros, le prix le plus fréquent étant 16,90 euros. Autre exemple, une boîte de pastilles Strepsils (citron sans sucre) a été relevée entre 3,50 et 6,95 euros. La boîte de comprimés Maalox pour les maux d’estomac coûte entre 2,66 et 6,20 euros avec un prix fréquent de 4,50 euros, selon les relevés effectués. L’étude montre aussi que « mis à part le sérum physiologique et le lait infantile, les autres médicaments sont rarement en libre accès ». Ils sont rangés « derrière le comptoir » ou bien « ne sont pas visibles ».
Or, leur localisation impacte les prix. Les médicaments vendus en libre accès sont « généralement » moins chers que ceux situés derrière le comptoir. C’est le cas du bain de bouche Hextril (prix moyen 4,84 euros en libre accès, 5,06 derrière le comptoir) ou encore de l’Imodium (3,77 en accès libre 4,18 derrière le comptoir). A l’inverse, deux produits testés ont été moins chers derrière le comptoir.

Familles Rurales demande que le consommateur soit systématiquement informé du prix avant l’achat, le pharmacien propose des produits similaires à celui demandé par le client, notamment des génériques et qu’un ticket de caisse soit proposé à chaque achat. Le Mouvement estime que les pharmaciens ont un rôle primordial à jouer en termes de conseils et que leur présence en milieu rural est indispensable.

Source : Famille Rurales et AFP

A Lire également

Maladie de Parkinson : mieux comprendre les médica... A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, l’Afssaps diffuse un document d’information à destination des patients et de leur ento...
Levothyrox : le point sur la diversification de l’... Dans un communiqué, le ministère de la Santé a fait le point sur la mise en place de la diversification de l’offre thérapeutique pour les patients sou...
Médicaments génériques: les industriels contre la ... Alors qu'une baisse des prix des médicaments génériques de 20 à 25% est intervenue le 1er mars 2013 suite aux dispositions de la dernière loi de finan...
Sécu: l’épidémie de grippe fait bondir les d... Selon le dernier point de la Caisse nationale d'Assurance maladie, les remboursements de soins de ville progressent de +5% en février 2013 par rapport...
Cyclamed lance une nouvelle campagne de communicat... L'association Cyclamed, approuvée par les pouvoirs publics, a pour mission de collecter et valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain...
Pénurie de Lévothyrox : « l’équivalent itali... La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé ce mardi sur iTélé que « l'équivalent du Lévothyrox, vendu en Italie, sera dans les pharmacies fr...
Cyclamed: le nombre de médicaments collectés en ph... En 2010, 13.402 tonnes de médicaments collectés avaient été valorisés. En 2011, ce sont 14.656 tonnes de médicaments qui ont été collectées par les ph...
Antibiotiques : le gouvernement veut lutter contre... Alors que se déroule la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, le gouvernement a annoncé lundi plusieurs mesures afin d...
Système de santé : 79% des Français estiment qu&rs... Selon les résultats de la 3ème édition du baromètre PHR/IFOP, 79% des sondés estiment que la qualité du système de santé français s’est dégradée au co...
Bientôt des lunettes moins chères sur internet ? Un projet de loi débattu lundi à l'assemblée prévoit la libéralisation du marché des lunettes. Une mesure qui aurait pour conséquence de faire baisser...
Médicaments : 41% des Français considèrent que les... Selon un sondage* Mediaprism publié par 60 Millions de consommateurs dans son dernier hors-série, 41% des Français estiment que les médecins prescrive...
La franchise de 0,5 € sur les boîtes de médicament...  Selon une étude de l'Institut de recherche et documentation en santé (Irdes), les franchises de 0,5 € sur les boîtes de médicaments, mises en place l...
Médicaments, vaccins : la confiance des Français s... Selon les résultats de l'Observatoire sociétal du médicament* du Leem (Les Entreprises du Médicament), 84 % des Français ont confiance dans les médica...
Médicaments en vente libre : un marché en recul de... Selon le baromètre 2013 de l'Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa), les ventes totales des m...
Médicaments : chaque français a consommé en moyenn... Selon le rapport 2012 des ventes de médicaments en France, publié mercredi par l’Agence du médicament, le marché pharmaceutique recule en valeur (- 1,...
Médicaments : les grèves perturbent la distributio... Les grossistes-répartiteurs qui livrent quotidiennement les médicaments aux pharmacies « se débrouillent » pour le moment « tant bien que mal » face à...