24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médicaments : le Di-Antalvic et le Propofan disparaissent des pharmacies

L’autorisation de mise sur le marché des médicaments contenant du dextropropoxyphène (DXP) est retirée à compter de ce mardi 1er mars. Conséquence,  les anti-douleurs contenant du DXP, comme le Di-Antalvic ou le Propofan, ne sont plus en vente. Très populaire en France, le Di-Antalvic était consommé par huit millions de personnes.

Ce retrait fait suite à la décision de la Commission Européenne du 14 juin 2010 demandant le retrait du marché européen de toutes les spécialités contenant du dextropropoxyphène dans un délai maximal de 15 mois, et aux nouvelles données américaines rendues publiques en novembre 2010, suggérant qu’en raison d’une diminution de l’élimination hépatique et rénale, un risque de modification de l’électrocardiogramme pourrait exister chez la personne âgée aux doses thérapeutiques maximales recommandées en France.

L’annonce du retrait de ces médicaments avait été faite lors de la publication, le 31 janvier, à la suite de l’affaire du Mediator, de la liste des 77 médicaments et 12 familles de produits sous surveillance renforcée.

Aussi les laboratoires concernés procèdent ce mardi en accord avec l’Afssaps au rappel de tous les lots des spécialités à base de dextropropoxyphène (01/03/2011)  (218 ko), qui devront être retournées avant le 1er  avril 2011.

Source : Afssaps

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 mars 2011