24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médicaments : labos recherchent « cobayes » désespérément

Alors que les essais cliniques sur l’homme sont indispensables pour trouver de nouveaux médicaments, en dix ans, leur nombre aurait diminué de 25% en France et moins d’un Français sur deux se dit prêt à y participer. Le CENGEPS (Centre National de Gestion des Essais de produits de Santé) lance ce mardi une grande campagne d’information pour trouver des volontaires.

 « Sans essai clinique, aucun nouveau médicament ne peut voir le jour. Tous les médicaments de notre quotidien ont été trouvés grâce à la recherche clinique », explique le Cengeps. Pour le Centre National de Gestion des Essais de produits de Santé, il y a urgence car la France accuse aujourd’hui un retard en matière de recherche clinique.   

Selon une enquête réalisée par AEC Partners, le nombre d’essais cliniques aurait diminué de 25% en France entre 2002 et 2006. La situation se serait dégradée au cours des dix dernières années avec une baisse régulière du nombre d’essais cliniques (1 000 en 2008 contre 1 333 en 2000 selon l’Afssaps). En cause les faiblesses de l’organisation et un déficit d’image auprès du grand public.

« Les idées reçues sur les essais cliniques sont aujourd’hui de véritables freins à l’avancée de la recherche médicale. Pour progresser, nous avons jugé important d’informer concrètement le grand public, de répondre à ses questions et de lever ses incertitudes. Les informations et témoignages présents sur notre site précisent et expliquent les points fondateurs de la recherche clinique aujourd’hui », explique le Professeur Patrice Jaillon, président du CeNGEPS.

Un nouveau site Internet grand public (www.notre-recherche-clinique.fr) a été mis en place pour mobiliser le grand public sur la question de la recherche clinique, l’informer et lui offrir la possibilité de participer à des essais cliniques en devenant e-volontaire. Simultanément, le CeNGEPS lance une campagne d’affichage chez les médecins généralistes, dans les hôpitaux et auprès des associations de patients.

www.notre-recherche-clinique.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 avril 2010