24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Votre ordonnance est rédigée en DCI

La DCI est un langage commun, international donc utilisable par tous les médecins et pharmaciens… Mais à peu près incompréhensible pour les patients. Cette dénomination commune internationale (DCI) permet d’identifier la substance active dans les médicaments. Il s’agit donc d’un nom scientifique qui permet de désigner une molécule.

La liste des DCI est établie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et permet à l’ensemble de la communauté scientifique d’utiliser le même langage. Les textes réglementaires n’obligent  cependant pas les praticiens à prescrire en DCI, mais prévoient simplement cette possibilité. Ainsi, et dans les limites fixées par la loi, le médecin est donc libre de ses prescriptions et de ce qu’il estime, après diagnostic, convenir à son patient.

Quelques limites : exemples de situations potentiellement à risques pour la prescription et la dispensation :

  • médicaments à marge thérapeutique étroite : antiépileptiques, anticoagulants oraux
  • formes pharmaceutiques : dispositifs de la voie inhalée, formes à libération prolongée, formes topiques
  • patients à risque particulier en cas de substitution : épileptiques, asthmatiques, patients ayant une allergie connue à certains excipients…
  • mauvaise compréhension du patient, obligation pour le pharmacien de “traduire” une ordonnance en DCI
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 novembre 2009