La Direction Générale de la Santé (DGS) vient de compléter son instruction du 11 juillet 2012 relative à la législation applicable aux préparations de seringues pour injection intravitréenne de la spécialité pharmaceutique AVASTIN®.

Elle rappelle que si, en application de l’article L. 5121-1 du code de la santé publique tel qu’il résulte de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament, l’utilisation d’un médicament pour soigner une pathologie sans que celui-ci dispose de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) correspondante est interdite lorsqu’un autre médicament bénéficie lui-même d’une AMM pour cette indication, il n’en est pas de même lorsqu’aucun médicament n’a d’AMM pour les indications considérées.

En conséquence, un prescripteur peut, dans les pathologies ophtalmologiques pour lesquelles le LUCENTIS ne dispose pas d’AMM et en l’absence d’autre alternative thérapeutique, utiliser l’AVASTIN dans le respect des dispositions précisées par la Loi. La ministre des Affaires sociales et de la Santé a demandé que l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) soit saisie afin qu’elle évalue les données actuelles de la science dans le cadre de futures recommandations temporaires d’utilisation (RTU) pour ces situations cliniques.

Par ailleurs, le ministère indique avoir engagé des discussions avec le laboratoire pharmaceutique Novartis. Celles-ci se sont concrétisées par une première rencontre avec son PDG Patrice ZAGAME, le lundi 6 août 2012. De nouveaux échanges auront lieu prochainement.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

DMLA : le médicament Avastin sera remboursé à part... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé jeudi la publication au Journal officiel de l’arrêté autorisant la prise en charge de l’Avastin d...
Les concerts du choeur pour la recherche médicale ... Les 19, 20 et 21 mars, il ne faudra pas s'abstenir d'aller écouter les chorales qui vont chanter partout en France. Les églises et salles des fêtes ré...
Prothèses PIP: l’Afssaps et la DGS remettent leur ... Le mercredi 1er février 2012, le directeur général de la Santé et le directeur général de l’Afssaps ont remis au ministre du Travail, de l’Emploi et d...
Santé visuelle : 4 Français sur 10 estiment diffic... Selon une enquête Harris Interactive (1) réalisée pour la Mutualité Française à l'occasion des premiers Etats généraux de la santé visuelle, 4 Françai...
Un nouveau Centre de Consultations Spécialisées su... Le tout nouveau Centre de consultations spécialisées de l'AP-HM, situé dans l'hôpital Ste Marguerite, vient d'ouvrir ses portes. Ce Centre, véritable ...
IVG: mise en garde des autorités de santé contre u... La Direction générale de la Santé (DGS) et l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) ont mis en garde lundi les consomm...
Débat sur l’utilisation du médicament Avastin® en ... La Direction Générale de la Santé a diffusé mi juillet une instruction aux agences régionales de santé (ARS) visant à renforcer la sécurité sanitaire ...
Ophtalmologie : les chœurs au profit de la recherc... Du 13 mars au 31 mai 2015, des chorales vont chanter partout en France. Les églises et salles des fêtes résonneront aux chansons des répertoires les p...
Un « œil bionique » implanté pour la 1ère fois à S... Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont annoncé la semaine dernière une première avec l’implantation de l’œil bionique homologué Argus II. 36 pa...
DMLA : Journées nationales d’information et de dép... A partir de 55 ans, votre vue peut changer. L’apparition d’une tâche centrale, des détails moins perceptibles, les lignes droites déformées, les coule...
DMLA : l’anticancéreux Avastin bientôt légal... Le quotidien Le Parisien a révélé samedi que Marisol Touraine, la ministre de la Santé, venait de transmettre au Conseil d'Etat un projet de décret qu...