24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Mediator : encore de nouvelles révélations sur l’affaire

Selon les informations du quotidien Le Figaro, les laboratoires Servier auraient fait pression pour faire modifier un rapport du Sénat en leur faveur. Des révélations qui se fondent sur des transcriptions d’écoutes téléphoniques, auxquelles le quotidien a eu accès, entre le numéro 2 du laboratoire Servier Jean-Philippe Seta et Claude Griscelli, professeur de génétique et membre du Conseil d’Etat.

Ce dernier indique avoir été sollicité par Marie-Thérèse Hermange, rapporteur UMP de la mission d’enquête du Sénat, pour relire le rapport des sénateurs avant sa publication. « Elle m’a demandé de venir travailler avec elle, je me suis fichu des choses nulles mais j’ai regardé dans le rapport les phrases-clés sur la responsabilité de Servier ». Et d’ajouter : « j’ai donc fait changer pas mal de choses », « j’ai beaucoup accentué les reproches sur l’Afssaps ».

L’auteure du rapport, la sénatrice UMP Marie-Thérèse Hermange, a catégoriquement démenti ce matin ces affirmations Elle reconnaît avoir rencontré Claude Griscelli « pour avoir une discussion avec lui ». Mais « le rapport était bouclé » et « aucun élément n’en a été modifié à la demande de M. Griscelli », a-t-elle ajouté.

L’article du Figaro
Le rapport du Sénat

Source : Le Figaro et Europe 1

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 septembre 2011