Jacques Servier, patron et fondateur du laboratoire qui porte son nom, a vivement contesté mardi le nombre de décès attribués par les autorités sanitaires à son coupe-faim, en déclarant « le Mediator, ce n’est que trois morts », selon « Libération » paru jeudi.

« 500 est un très beau chiffre marketing, mais il ne s’agit que de 3 morts. Les autres avaient déjà des valvulopathies » a assuré, selon le quotidien, Jacques Servier lors des voeux qu’il a présentés mardi à ses équipes. « Les médecins sont derrière nous, tous les cardiologues nous soutiennent », a-t-il ajouté. Le Mediator était « un médicament mineur mais qui rendait de grands services aux patients », a-t-il poursuivi, toujours selon Libération.
Le Mediator (benfluorex), médicament destiné aux diabétiques en surpoids et largement détourné comme coupe-faim, a été commercialisé en France par Servier de 1976 à novembre 2009, date de son retrait du marché. Utilisé par 5 millions de personnes, dont 2,9 millions qui l’ont pris pendant plus de 3 mois, il pourrait être responsable de 500 à 2.000 décès, selon les estimations réalisées pour l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).
Le discret Jacques Servier, sous les feux de l’actualité avec la mise en cause du Mediator, préside toujours, à 88 ans, aux destinées du groupe pharmaceutique qu’il a bâti depuis 1954. Avec un chiffre d’affaires revendiqué de 3,6 milliards d’euros, Servier est le deuxième laboratoire pharmaceutique français en termes de ventes, derrière le mastodonte Sanofi-aventis, mais devant d’autres groupes parfois plus connus comme Pierre Fabre ou bioMérieux.
Par ailleurs, une étude réalisée par un cardiologue pour le compte du laboratoire Servier en 2009 montre clairement le lien entre la prise de Mediator et les atteintes des valves cardiaques, indique « Le Figaro » sur son site internet. Selon le quotidien, le rapport rédigé par le Pr Bernard Iung comporte 11 pages d’analyse réalisée à partir de 45 cas de valvulopathies « mises en évidence chez des patients traités par benfluorex » (la molécule du Mediator) transmis par Servier. Il s’agit de cas « spontanément rapportés par différents centres dans le cadre de la pharmacovigilance ».
Sur les 17 cas de valvulopathies opérées, le Pr Iung conclut que 12 sont « évocateurs d’une valvulopathie médicamenteuse liée au benfluorex ». Plus précisément, six cas sont « fortement évocateurs » et six autres cas sont « possiblement liés ». L’association est donc très claire, relève le Figaro.
Pour les 15 patients qui n’ont pas été opérés mais pour lesquels on dispose d’échocardiographies, « l’imputabilité du benfluorex est possible dans 10 cas », ajoute le quotidien.
Selon le Dr Bruno Toussaint, directeur de la revue médicale indépendante Prescrire, « le laboratoire Servier, ses chercheurs, savaient depuis 1970 que le benfluorex était un anorexigène, un coupe-faim ».

Sources : AFP, www.lefigaro.fr, www.liberation.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Médicaments: les Français ont toujours confiance m... Le syndicat de l'industrie pharmaceutique française (Leem) a présenté lundi une enquête consacrée au médicament réalisée en janvier 2012 par Ipsos*. M...
Le Dr Dukan convoqué par l’Ordre des médecin... Le Figaro.fr rapporte que le Dr Pierre Dukan, auteur à succès d'une méthode de régime, est convoqué par l'Ordre des médecins pour une procédure de «co...
Mediator : l’Afssaps recommande aux patients de co... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a recommandé mardi matin aux patients ayant pris du Mediator (benfluorex) pen...
Mediator: des doutes sur le médicament dès 1998 Selon Le Figaro, qui s’est procuré un document émanant de l'Agence du Médicament, dès 1998, les experts s'inquiétaient déjà que le Mediator puisse fav...
Mediator: 450 demandes de prise en charge en moyen... Selon la Direction générale de la santé (DGS), l'Assurance Maladie a reçu en moyenne 450 à 460 demandes de prise en charge pendant le premier semestre...
Mediator : le rapport Debré-Even pour une refonte ... Selon les informations du quotidien Les Echos, le rapport demandé par Nicolas Sarkozy après la crise du Mediator recommande de scinder en deux l'Agenc...
Mediator : encore de nouvelles révélations sur l&r... Selon les informations du quotidien Le Figaro, les laboratoires Servier auraient fait pression pour faire modifier un rapport du Sénat en leur faveur....
Sécurité du médicament: les députés adoptent le pr... L'Assemblée Nationale a adopté mardi après-midi, par scrutin public, le projet de loi relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament e...
Mediator : un protocole commun pour les expertises... Claire Favre, Présidente de la Chambre commerciale de la Cour de cassation, a remis hier à Michel Mercier, Garde des Sceaux et à Xavier Bertrand, Mini...
Circuit du médicament: la Mutualité Française déno... Dans un communiqué, la Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, constate que le rapport de l’Inspection Généra...
Justice : « MEDIATOR 150 mg, combien de morts ? »,... Mardi 25 janvier, la justice rejette la demande de censure des laboratoires Servier. Elle infirme l’ordonnance du juge des référés du tribunal de gran...
Décès de Jacques Servier, fondateur du laboratoire... Le laboratoire Servier a annoncé le décès de son Président et fondateur, Jacques Servier, décédé à son domicile le 16 avril 2014 à l'âge de 92 ans.  F...
L’affaire Mediator serait « une fabrication », est... Jacques Servier, 88 ans, a rompu le silence ce week-end dans une interview au Monde. Alors que l’affaire du Mediator a éclaté depuis mardi dernier, le...
Médicament : les Français ont toujours confiance m... Mediator, prothèses PIP, « Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » des Pr. Even et Debré, mise en cause des pilules contraceptives....
Mediator : un avocat dépose une première plainte c... Un avocat de Saint-Denis, sur l'île de La Réunion, vient de déposer lundi une plainte contre l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de ...
Les Français ont peur des médicaments ! et pas uni... A l’occasion du débat-citoyen "Médicaments : ce qui doit changer !" organisé hier par la Mutualité Française, une étude TNS Sofres révèle que les fran...